Base de données musicale

Musicien

Niels-Henning Ørsted Pedersen

Niels-Henning Ørsted Pedersen

Date de naissance 26.5.1946 à Osted, Region Hovedstaden, Danemark

Date de décès 19.4.2005 à Kopenhagen, Hovedstaden, Danemark

Links www.allaboutjazz.com (Anglais)

Niels-Henning Ørsted Pedersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Niels-Henning Ørsted Pedersen est un contrebassiste danois de jazz, né le 27 mai 1946 à Osted, sur l'île de Zélande au Danemark. Il est décédé le 19 avril 2005 à Copenhague d'une crise cardiaque.

Réputé pour sa technique impressionnante, son approche instrumentale peut être considérée comme une prolongation du travail innovateur de Scott LaFaro. Pedersen, le « grand Danois avec un nom interminable »[1], était plus simplement connu sous l'acronyme de NHØP parmi les fans de jazz.

Biographie

Enfant, Pedersen commence par apprendre le piano. À l'adolescence, il se tourne vers la contrebasse. Dès l'âge de 14 ans, tout en poursuivant ses études, il entame une carrière professionnelle de musicien de jazz et fonde son premier groupe, Jazzkvintet 60. À 17 ans, il se produit au sein l'orchestre de Count Basie.

Pendant les années soixante, Pedersen se produit aux côtés de jazzmen américains importants en tournées au Danemark: Albert Ayler, Chet Baker, Bill Evans, Brew Moore, Bud Powell, Count Basie, Dexter Gordon, Dizzy Gillespie, Jackie McLean, Roland Kirk, Oscar Peterson, Sonny Rollins, Miles Davis et la chanteuse Ella Fitzgerald.

Dans les années 1970, il joue en duo avec le pianiste Kenny Drew, puis fait une tournée avec le trio d'Oscar Peterson dans toute l'Europe ainsi qu'en Amérique du Nord. Ensemble, ils ont enregistré plus de 50 albums. Il a également travaillé avec le violoniste français Stéphane Grappelli et le pianiste espagnol Tete Montoliu.

« My little Anna », « Jaywalkin » et « The Puzzle » figurent parmi ses compositions les plus connues. Il était également interprète de poésies et de chansons folkloriques danoises. Son travail fut plusieurs fois récompensé, il obtint ainsi en 1991 le Prix de Musique du Conseil nordique.

Pedersen est resté un musicien très actif jusqu'à sa mort soudaine à Copenhague en 2005 à l'âge de 58 ans.

Discographie

  • Albert Ayler free jazz 1963 (avec Albert Ayler)
  • Great Connection 1971 (avec Oscar Peterson et Louis Hayes)
  • The Good Life 1973 (avec Oscar Peterson et Joe Pass)
  • Duo 1973 (avec Kenny Drew)
  • Dark Beauty 1974 (avec Kenny Drew et Albert Heath)
  • Jaywalkin' 1975
  • Pictures 1976 (avec Kenneth Knudsen)
  • Double Bass 1976 (avec Sam Jones)
  • Live at Montmartre vol 1 et 2. 1977
  • Tania Maria 1978
  • Chops 1978 (avec Joe Pass)
  • North Sea Nights 1979 (avec Joe Pass)
  • Dancing on the tables 1979
  • Young Django 1979 (avec Stéphane Grappelli et Philippe Catherine)
  • Tânia Maria & Niels-Henning Ørsted Pedersen 1979 (avec Tânia Maria)
  • Looking at Bird (avec Archie Shepp) 1981
  • Nigerian Marketplace (avec Oscar Peterson et Terry Clark) 1981
  • Live in The Netherlands 1982 (avec Toots Thielemans et Joe Pass)
  • The Viking (Niels-Henning Ørsted Pedersen et Philip Catherine)1983
  • The Eternal Traveller 1984
  • Heart to heart 1986 (avec Palle Mikkelborg)
  • Latin Alley 1987 (avec Alain Jean-Marie)
  • Play With Us 1987 (avec Louis Hjulmand)
  • Aura 1989 (avec Miles Davis et Palle Mikkelborg)
  • Spanish Nights 1989 (Avec Philip Catherine et le Royal Copenhagen Chamber Orchestra) (Rec.: 11,12,13 Mai 1989)
  • Hommage/Once Upon a Time 1990 (avec Palle Mikkelborg
  • Alice 1991 (avec Maria João et Aki Takase)
  • Uncharted Land 1992
  • Standards 1992 de Biréli Lagrène avec André Ceccarelli
  • Ambiance 1993 (avec Danmarks Radios Big Band)
  • To a Brother 1993
  • Art of The Duo 1993 (avec Philip Catherine)
  • Sangen er et eventyr 1993 (avec Niels Lan Doky et Alex Riel, musique par Frederik Magle)
  • Misty 1994 (avec Niels Lan Doky et Alex Riel)
  • Those Who Were 1996
  • Friends Forever 1997
  • This is All I Ask 1998
  • Right Time 2000 (avec Franck Avitabile)

Discographie plus complète mais non exhaustive de NHØP par Jørgen Mathiasen Déc 2009 sur roundaboutjazz.de

Notes et références

  1. "The Great Dane with the never-ending name"

Liens externes

Dernière modification de cette page 29.08.2016 16:26:47

Récupérée de Niels-Henning Ørsted Pedersen de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.