Banca dati musicale

Musicista

Jack Diéval

Jack Diéval

nato il 21.12.1920 a Douai, Nord-Pas-de-Calais, Francia

morto il 31.10.2012

Links www.sacem.fr (Francese)

Purtroppo non disponiamo ancora d'alcuna biografia in lingua italiana.

Jack Diéval

Da Wikipedia, l'enciclopedia libera

Jack Diéval est un pianiste de jazz, compositeur et animateur de radio et de télévision français, né le 21 décembre 1920 à Douai, décédé le 31 octobre 2012[1]. Il a été surnommé le Debussy du jazz.

Biographie

Il collabore avec des musiciens comme Guy Lafitte, et des paroliers comme Boris Vian qui lui écrira 2 textes en 1945 : Ce n’est que l’ombre d’un nuage et J’ai donné rendez-vous au vent.

En 1949, il devient l’accompagnateur d’Henri Salvador[2].

De 1954 à 1972, il anime l'émission de radio Jazz aux Champs-Élysées, rebaptisée en 1964 Musique aux Champs-Élysées. Durant cette période, il produit et anime également des émissions de télévision comme Paris Carrefour du Monde ou Club du piano.

En juin 1981 il revient dans sa ville natale Douai à l'occasion du tournage d'un documentaire[3].

En 1982, il est élu au Conseil d'administration de la SACEM, fonction qu’il occupa ensuite régulièrement (1985, 88, 93, 96 et 97)[4].

En 2001, il obtient le Grand Prix du jazz de la Sacem.

Discographie

Jack Diéval est l'auteur de :

  • Mister Jetwind
  • Tobbacco Jar
  • The red Pipe
  • Septuor Jack Diéval, Fou de rock'n'roll, Polydor 1956 - Prix Disque-Jockey Association
  • Pianos Duet with Art Simmons, Du Canada sur les disques Pathé #SPAM-67.268 1969
  • The Way of Love (également connu sous le titre "J'ai le mal de toi" ou "Parlez-moi de lui", interprété notamment par Dalida et par Cher)

Liens externes

Références

  1. Necrolog chez Radio France
  2. Piano ma non solo, Jean-Pierre Thiollet, Anagramme éditions, 2012, p.80. (ISBN 978-2-35035-333-3)
  3. lien : https://www.youtube.com/watch?v=x7K6iW3QR6M
  4. Hommage à Jack Diéval sur le site de la SACEM
Questa pagina è stata modificata l'ultima volta il 11.04.2017 13:26:09

Questo articolo si basa sull'articolo Jack Diéval dell'enciclopedia liber Wikipedia ed è sottoposto a LICENZA GNU per documentazione libera.
In Wikipedia è disponibile una lista degli autori.