Banca dati musicale

Musicista

Joanne Brackeen

Joanne Brackeen - © http://joannebrackeenjazz.com

nata il 26.7.1938 a Ventura, CA, Stati Uniti d'America

Links www.joannebrackeenjazz.com (Inglese)

Purtroppo non disponiamo ancora d'alcuna biografia in lingua italiana.

Joanne Brackeen

Da Wikipedia, l'enciclopedia libera

Joanne Grogan Brackeen, née à Ventura en Californie le 6 juillet 1938, est une pianiste de jazz et compositrice américaine, enseignante au Berklee College of Music à Boston.

Elle est considérée comme l’une des pianistes les plus accomplies du jazz[réf. nécessaire]. En effet, on la compare souvent à Jessica Williams, pour son jeu ou encore, Andrew Hill pour son style percutant et à la fois lyrique. Cela représente donc une très grande palette. Joanne joue et compose souvent une musique très complexe mais toujours mélodieuse. Son assurance et son contrôle de la musicalité lui permettent une très grande expressivité et une absolue liberté mises en évidence lors de ses associations en trio, particulièrement.

Son parcours

Ses débuts

Joanne étudie la musique dès l’âge de 5 ans. Mais, elle ne jouera véritablement du piano qu’à partir de 9 ans. Elle prend alors des cours, mais très vite s’ennuie et ne s’entraîne pas. Vers l’âge de douze ans, Joanne s’essaye à l’improvisation en imitant son idole : Frankie Carle (pianiste et coleader d’un groupe de jazz). Pour cela, après avoir recopié en autodidacte, les notes des différents solos de Frankie Carle, Joanne se fait accompagner d’une de ses amies à l’accordéon. Elle va alors être acceptée au Los Angeles Conservatory of Music. Mais, cet enseignement ne va pas non plus lui être très profitable. Les cours se révèlent ennuyeux et on ne fait qu’y parler de musique sans pratiquer. Joanne délaisse ses cours, mais se passionne pour les jam sessions qui ont lieu dans certains cabarets à Los Angeles.

New York

Alors que Joanne n’a que 20 ans, lors d’une de ces jam sessions, où elle participe avec que Dexter Gordon, et Harold Land ; elle va également rencontrer Charles Lloyd, Billy Higgins et Bobby Hutcherson. Cela sonne le début de sa carrière en tant que pianiste. Par ailleurs, dans les années 1960, elle va rencontrer aussi son futur mari : le saxophoniste Charles Brackeen. Ils vont se marier et avoir quatre enfants. Mais, contrairement à beaucoup de femmes de l’époque, Joanne n’a pas arrêté sa carrière pour autant. C’est vers 1964-1965 que le couple Brackeen déménage pour New York. La même année, Joanne joue de l’orgue en compagnie du vibraphoniste Freddie McCoy. Son talent va alors être connu des hautes spères du jazz. Ainsi, en 1969, elle joue avec Dave Liebman et Woodie Shaw. Les années suivantes (de 1970 à 1972), elle va travailler avec les Jazz Messengers conduits par Art Blakey. Suit alors une période de trois ans (de 1972 à 1975), pendants lesquels Joanne accompagne le saxophoniste Joe Henderson. Ensuite, de 1976 à 1977 elle va accompagner Stan Getz, Joe Farrell et Sonny Stitt.

Son premier groupe

Depuis le milieu des années 1970, Joanne se produit sous propre nom avec son groupe. Toutes les voies sont explorées :

L’enseignement

Depuis ses représentations solos au Carnegie Hall et Kennedy Center, le département d’État a financé les tournées européennes de Joanne Brackeen. Son talent devient alors connu du monde entier. On va alors lui proposer d'enseigner à la New School de New York. Par ailleurs, le poste d’enseignant va aussi lui être proposé au Berklee College of Music de Boston. Elle va également présenter une émission de télévision : « Joanne brackeen presents Jazz ».

La composition

De nombreuses formations demandent à Joanne de réaliser des compositions. Parmi celles-ci on peut compter des institutions telles que la Rutgers University ou encore le Dickinson College. Mais, Joanne compose aussi pour des quartets ou quintets à cordes.

Discographie

Leader

  • 2000 : Popsicle illusion (Arkadia jazz)
  • 2000 : Aft (Timeless Holland)
  • 1999 : Pink elephant magic (Arkadia jazz)
  • 1996 : Invitation (Black lion)
  • 1995 : Turn around (Evidence)
  • 1994 : Take a chance (Concord Records)
  • 1991 : Where legend dwell (Direct artist)
  • 1991 : Breath of Brazil (Concord Records)
  • 1990 : Live at Maybeck recital hall (Concord Records)
  • 1990 : Having fun (Concord Records)
  • 1990 : Fi-fi goes to heaven (Concord Records)
  • 2000 : New true illusion (Timeless Holland)
  • 1995 : Power talk (Turnipseed)
  • 1996 : Six ate (Candid Records)
  • 1981 : Special identity (Artist direct)
  • 1979 : Keyed in (Tappan zee)
  • 19?? : Is it really true (Konnex)

Accompagnatrice

  • 2005 : Live at the Town hall NYC (1201 music)
  • 1996 : Live in Budapest Tony Lakatos (Laïka records)

Liens externes

Questa pagina è stata modificata l'ultima volta il 30.12.2018 20:18:45

Questo articolo si basa sull'articolo Joanne Brackeen dell'enciclopedia liber Wikipedia ed è sottoposto a LICENZA GNU per documentazione libera.
In Wikipedia è disponibile una lista degli autori.