Banca dati musicale

Musicista

Fred Hersch

Fred Hersch

nato il 21.10.1955 a Cincinnati, OH, Stati Uniti d'America

Links www.fredhersch.com (Inglese)

Purtroppo non disponiamo ancora d'alcuna biografia in lingua italiana.

Fred Hersch

Da Wikipedia, l'enciclopedia libera

Fred Hersch, né le 21 octobre 1955 à Cincinnati, est un pianiste américain de jazz.

Biographie

Il naît dans une famille familière de la musique et commence à jouer du piano dès l'âge de quatre ans[1]. À treize ans il a déjà une bonne connaissance du solfège et a remporté plusieurs prix de composition[1]. Il s'intéresse également à la mandoline. Au milieu des années 1970 il commence à jouer dans des clubs de jazz de sa ville natale. Il étudie plus tard à Boston. Parmi ses professeurs figure Gunther Schuller et il approfondit ses connaissances théoriques aussi bien en jazz qu'en musique classique et contemporaine[1]. Après l'obtention de son diplôme en 1977 il retourne à Cincinnati où il joue notamment avec Art Pepper. Il s'installe à New York à la fin de la décennie et collabore avec des artistes tels que Stan Getz, Joe Henderson, Lee Konitz ou Charlie Haden. Il fait plusieurs séjours en Europe, à l'occasion desquels il joue avec Billy Harper, Calvin Hill et participe à plusieurs formations dirigées par Sam Jones.

Il enregistre très tôt ses propres compositions, dans lesquelles on trouve une forte influence de Bill Evans.

Il poursuit son travail, aussi bien en performer solo que dans le cadre de duos ou d'autres ensembles (avec Art Farmer, Joe Henderson, Ratzo Harris...), ou en accompagnant des chanteuses (Chris Connor, Roseanna Vitro, Janis Siegel...)[1].

De 1981 à 1985, il enseigne le piano au Conservatory's jazz Study[1], à la New School University, la Manhattan School of Music, la Western Michigan University, le New England Conservatory, et à la Berklee School of Music. Il est entre autres le professeur de Brad Mehldau, de Franck Avitabile, et de Ethan Iverson, le pianiste de The Bad Plus.

En 1983, il crée son propre studio d'enregistrement consacré au jazz, Classic Sound, qui produira environ 150 albums jusqu'en 1986[1].

En 1986 il est diagnostiqué séropositif[2]. Depuis lors il a participé à plusieurs campagnes en faveur de causes liées à la lutte contre cette maladie. Il est avec Gary Burton et Andy Bey l'un des rares musiciens de jazz à revendiquer ouvertement son homosexualité[2]. En 2008, une complication de la maladie l'a conduit en réanimation pour plus de 2 mois. Il a récemment créé My Coma Dreams, un spectacle basé sur 8 rêves survenus alors qu'il sortait du coma mis en scène par Herschel Garffein.

Récompense

  • 2017 : Prix in Honorem catégorie Jazz, décerné par l'Académie Charles-Cros pour l'ensemble de sa carrière, à l'occasion de la sortie d'Open Book et de son autodiographie Good Things Happen Slowly[3]

Discographie

  • Horizons (1984)
  • Sarabande (1986)
  • E.T.C. (1988)
  • Heartsongs (1989)
  • The French Collection (1989)
  • Short Stories (1989) avec Janis Siegel
  • Evanessence: A Tribute to Bill Evans (1990)
  • Forward Motion (1991)
  • Red Square Blue: Jazz Impressions of Russian Composers (1992)
  • Dancing in the Dark (1992)
  • Live at Maybeck Recital Hall, Vol. 31 (1993)
  • The Fred Hersch Trio Plays (1994)
  • I Never Told You: Fred Hersch Plays Johnny Mandel (1994)
  • Point in Time (1995)
  • Plays Billy Strayhorn (1995)
  • Beautiful Love (1995) avec Jay Clayton
  • Slow Hot Wind (1995) avec Janis Siegel
  • Passion Flower (1996)
  • Plays Rodgers & Hammerstein (1996)
  • Thelonious (1997)
  • The Duo Album (1997)
  • Thirteen Ways (1997)
  • Songs We Know (1998) avec Bill Frisell
  • Let Yourself Go: Live at Jordan Hall (1999)
  • Focus (2000) avec Michael Moore et Gerry Hemingway
  • Songs without Words (2002)
  • Fred Hersch Trio Live at the Village Vanguard avec Drew Gress (b) et Nasheet Waits (d) (2003)
  • Songs and Lullabies (2003) avec Norma Winstone et Gary Burton
  • Fred Hersch Trio + 2 (2004) avec Ralph Alessi et Tony Malaby
  • Leaves of Grass (2005)
  • Live at the Bimhuis (2005)
  • Fred Hersch Trio Night and the Music (2007)
  • Concert Music 2001-2006 (2007)
  • Fred Hersch Plays Jobim (2009)
  • Whirl (2010)
  • Everybody's Song But My Own (2011)
  • Da Vinci (2012) avec Nico Gori sur Bee Jazz
  • Floating (2014)
  • Solo (2015)
  • Sunday Night at the Vanguard (2016)
  • Open Book (2017)

Notes et références

  1. Philippe Carles, André Clergeat et Jean-Louis Comolli, Dictionnaire du jazz, Ed. Robert Laffont, Coll. Bouquins, Paris, 1994, (ISBN 2-221-07822-5), p.539.
  2. Songs of Whitman: jazz pianist Fred Hersch crowns a lifetime of achievement with Leaves of Grass, an evening-long composition based on the poetry of protoqueer poet Walt Whitman - music - Interview | Advocate, The | Find Articles at BNET.com
  3. « Grands prix du disque et du DVD 2017, 70e palmarès » [PDF], sur charlescros.org, 10 décembre 2007 (consulté le 30 novembre 2017).

Liens externes

Questa pagina è stata modificata l'ultima volta il 04.03.2018 05:16:26

Questo articolo si basa sull'articolo Fred Hersch dell'enciclopedia liber Wikipedia ed è sottoposto a LICENZA GNU per documentazione libera.
In Wikipedia è disponibile una lista degli autori.