Banca dati musicale

Musicista

André "Dédé" Ceccarelli

André "Dédé" Ceccarelli - © 2004 mvonlanthen

nato il 5.1.1946 a Nice, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Francia

Links www.discogs.com (Inglese)

Purtroppo non disponiamo ancora d'alcuna biografia in lingua italiana.

André Ceccarelli

Da Wikipedia, l'enciclopedia libera

André Ceccarelli, né à Nice le 5 janvier 1946, est un batteur de jazz français. Il fut membre du groupe de rock français Les Chats sauvages à ses débuts professionnels en 1962.

Biographie

André Ceccarelli débute à l'âge de quinze ans dans les salons de l'Hôtel Royal de Nice sur la promenade des Anglais où il joue avec quelques musiciens lors de thés dansants organisés les fins de semaine. C'est là qu'il est repéré par une dame (chasseur de tête) qui est l'épouse de Jean Tosan. Il est présenté aux frères Jean-Claude et Gérard Roboly et participe sur leur demande et sur - les conseils de son père -, à des répétitions du groupe de rock français Les Chats Sauvages qui cherche un nouveau batteur, et est engagé à l'âge de 16 ans en mai 1962, ce qui correspond au début de sa longue carrière professionnelle.

Après un peu moins de 2 ans, plusieurs tournées et l'enregistrement de 6 EP 45 t et 1 album 33 t 25 cm avec le groupe, il le quitte en février 1964 pour reprendre quelque temps le poste de batteur au sein de l'orchestre du "Casino du Sporting Club de Monaco", place que son père occupait auparavant dans l'orchestre d'Aimé Barelli. Après avoir joué avec de nombreux artistes de variétés en studio et en tournées, notamment Claude François, il s'oriente vers le jazz, ce qu'il a voulu toujours faire et va pouvoir jouer avec les plus grands jazzmen de l'époque, tout en devenant un musicien de studio très actif.

À partir de la fin des années 1960, il collabore avec l'arrangeur et trompettiste Ivan Jullien avec qui il enregistre notamment l'album Synthesis (1978). Il participe aussi au groupe éphémère Troc (1972) avec Jannick Top et Alex Ligertwood et signe deux albums de style fusion, l'un pour le label Bingow enregistré entre 1972 et 1973, l'autre pour le label Carla en 1977 (avec d'anciens membres de Troc). En 1974, il joue dans l'orchestre de Jean-Claude Naude et participe à l'album A New Kind of Band.

En 1979, il entame une carrière aux États-Unis aux côtés de Bunny Brunel et Chick Corea. En 1987, il rencontre Dee Dee Bridgewater avec qui il poursuivra une fidèle collaboration. Avec Sylvain Luc et Jean-Marc Jafet, il fonde en 2000 le Trio Sud.

Il enregistre en tant que leader depuis les années 1990.

Il reforme le groupe Troc en novembre 2011 avec Jannick Top (basse), Alex Ligertwood (chant), Éric Legnini (claviers) et Claude Engel (guitare).

André Ceccarelli est le parrain officiel du festival Jazz à toute heure, créé en 1998 à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, auquel il participe en trio chaque année à la première. Il est également parrain du Nice Jazz Festival en 2013.

En 2016 il participe au projet pédagogique en ligne Imusic-school, en collaboration avec Franck Agulhon[1]

Récompenses

  • 1993 : Victoires du jazz dans la catégorie Album jazz instrumental de l'année pour Hat Snatcher.
  • 2011 : Victoires du jazz : Victoire d'honneur

Discographie

En tant que leader ou coleader

  • 1978 : Ceccarelli (Polydor)
  • 1981 : André Ceccarelli (J.-M. Salhani)
  • 1990 : André Ceccarelli, avec Bernard Arcadio, Marc Bertaud, Tony Bonfils, André Ceccarelli, Jean-Claude Chanavat, Richard Galliano, Marc Goldfeder, Daniel Goyone, Michel Graillier, Didier Lockwood, Pierre Mimran, Jean-Claude Petit (Polydor)
  • 1990 : Dansez sur Moi, avec Jean-Marc Jafet et Thierry Eliez (Phonogram)
  • 1992 : Hat Snatcher, avec Jean-Marc Jafet et Thierry Eliez ; invités : Didier Lockwood, Jean-Paul Ceccarelli (Polygram Jazz)
  • 1993 : Init, avec François Moutin et Nguyên Lê ; invité : Bob Berg (Phonogram)
  • 1994 : 3 around the 4, avec Thierry Eliez et Jean-Marc Jafet (Verve)
  • 1995 : From The Heart, avec Sylvain Beuf, Jean-Michel Pilc, Thomas Bramerie ; invités : Louis César Ewandé, Oumoun Kouyaté, Maryam Diabaté, Dee Dee Bridgewater, Denis Leloup, Bernard Arcadio, Remy Vignolo (Verve)
  • 1997 : West Side Story, avec Rémi Vignolo, Antonio Faraò, Sylvain Beuf ; invités : Dee Dee Bridgewater, Richard Galliano, Bernard Arcadio, Biréli Lagrène, Gérad Carocci, Christian Guizien, Régis Ceccarelli (BMG France)
  • 1999 : 61 −32°, avec Sylvain Beuf, Antonio Faraò, Rémi Vignolo ; invités : Stéphane Belmondo, Sylvain Luc, Thierry Eliez, Minino Garay (BMG France)
  • 2004 : Carte Blanche, avec Biréli Lagrène (guitare), Didier Lockwood (violon), John McLaughlin (guitare) ou Richard Galliano (accordéon), Sylvain Beuf (saxophone), Sylvain Luc (guitare), Baptiste Trotignon (piano), Stephy Haik (chant) (Dreyfus Jazz)
  • 2005 : Avenue des Diables Blues, avec Biréli Lagrène (guitare) et Joey DeFrancesco (orgue) (Dreyfus Jazz)
  • 2006 : Golden Land, avec Enrico Pieranunzi (piano), Hein Van de Gein (contrebasse), David El-Malek (saxophone) et Élisabeth Kontomanou (chant) (CamJazz)
  • 2009 : Le Coq et la Pendule, « hommage à Claude Nougaro », avec Pierre-Alain Goualch (piano), Diego Imbert (contrebasse) et David Linx (chant) (Plus Loin Music)
  • 2013 : Ultimo, opus de sa composition autour d’œuvres écrites pour orchestre symphonique et son trio habituel
  • 2013 : A Nous Garo, Just Looking Productions.
Avec Troc
  • 1971 : Old Man River (Cy Records)
  • 1973 : Troc (Cy Records)
  • 2011 : Troc 2011 (Universal)
Avec Trio Sud
  • 2000 : Sud
  • 2002 : Trio Sud (l'album est crédité sous le nom de Sylvain Luc)
  • 2008 : Young and Fine
Ses débuts avec Les Chats sauvages
  • Septembre 1962 : Je Reviendrai, avec Dick Rivers (EP 45 t - EA 600)
  • Novembre 1962 : Derniers Baisers, avec Mike Shannon (EP 45 t - EA 631)
  • Mars 1963 : Venez les Filles, 10 titres, 3e album du groupe (AB 33 t - 25 cm - ST 1170)
  • Mai 1963 : John, c'est l'amour, avec Mike Shannon (EP 45 T - EA 644) tiré de l'album
  • Juin 1963 : Allons reviens danser, (EP 45 t - EA 671)
  • Octobre 1963 : Laisse-moi chanter, (EP 45 t - EG 662)
  • Mars 1964 : Jolie Fille, (EP 45 t - EG 759)

Avec les Champions

1964 : Des filles comme ça (EP 45 t - Bel Air 211 310)

En tant que sideman

Avec Michel Legrand
  • 1964 : Les Parapluies de Cherbourg
Avec Jean-Luc Ponty et Stéphane Grappelli
  • 1973 : Ponty-Grappelli
Avec Michel Jonasz
  • 1972 : Michel Jonasz
  • 1981 : La Nouvelle Vie
Avec Johnny Hallyday
  • 1974 : Je t'aime, je t'aime, je t'aime
Avec Eddy Mitchell
  • 1978 : Palais des sports 77
Pour Michel Berger et Luc Plamondon
  • 1979 : Starmania, spectacle au Palais des Congrès
Avec Tina Turner
  • 1979 : Love Explosion
Avec Martial Solal
  • 1981 : Big Band
  • 1984 : Solal et Son Orchestre Jouent Hodeir
Avec Claude Nougaro
  • 1983 : "Ami Chemin"
Avec Michel Portal
  • 1987 : Turbulence
Avec Dee Dee Bridgewater
  • 1987 : Live in Paris
  • 1989 : Victim of Love
  • 1990 : In Montreux
  • 1993 : Keeping Tradition
  • 1995 : Love and Peace: a Tribute To Horace Silver
  • 1997 : Dear Ella
  • 2011 : Midnight Sun
Avec Patricia Kaas
  • 1990 : Scène de vie
Avec Aretha Franklin
  • 1991 : What You See Is What You Sweat
Avec Khalil Chahine
  • 1992 : Turkoise
Avec Biréli Lagrène
  • 1992 : Standards
  • 1994 : Live in Marciac
Avec Antonio Faraò
  • 2008 : Woman's Perfume
Avec Flavio Boltro
  • 2012 : Joyful

Notes et références

  1. « Masterclass de batterie jazz avec André Ceccarelli - imusic-school », imusic school,‎ 2016 (lire en ligne, consulté le 24 mars 2017)

Bibliographie

  • Jean Chalvidant et Hervé Mouvet, La Belle Histoire des groupes de rock français des années 60, Paris, Éditions Fernand Lanore, 2001, 191 p. (ISBN 978-2-8515-7219-6)
  • Music Story 2013, Article de Loïc Picaud

Liens externes

Questa pagina è stata modificata l'ultima volta il 12.03.2020 17:05:26

Questo articolo si basa sull'articolo André Ceccarelli dell'enciclopedia liber Wikipedia ed è sottoposto a LICENZA GNU per documentazione libera.
In Wikipedia è disponibile una lista degli autori.