Base de données musicale

Musicien

Gene Taylor

Date de naissance 19.3.1929 à Toledo, OH, Etats-Unis d Amérique

Date de décès 22.12.2001 à Sarasota, FL, Etats-Unis d Amérique

Links www.revolvy.com (Anglais)

Eugene Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Calvin Eugene Taylor dit Gene Taylor, né 19 mars 1929 à Toledo (Ohio)[1] et mort le 22 décembre 2001 à Sarasota (Floride)[2]), est un contrebassiste de jazz américain.

Il a commencé sa carrière à Détroit[2].

Il a joué au sein du Horace Silver Quintet de 1958 à 1963[1],[3].

Il a ensuite rejoint le Blue Mitchell's quintet, avec lequel il a enregistré et tourné jusqu'en 1965[2]. En 1966, il rejoint Nina Simone[2], qui enregistrera la chanson qu'il avait écrite à la suite de l'assassinat de Martin Luther King : Why? (The King of Love is Dead)[2],[4],[5].

Entre 1968 et 1976, il travaille avec Judy Collins, et fait de nombreuses apparitions télévisuelles avec elle et Simone[2].

Il meurt le 22 décembre 2001 à Sarasota, sa résidence depuis 1990[2].

Discographie

Comme sideman

  • Junior Cook : Junior's Cookin' (Jazzland, 1961)
  • Barry Harris : Barry Harris Plays Tadd Dameron (Xanadu Records, 1975)
  • Coleman Hawkins : Supreme (Enja Records, 1966)
  • Junior Mance : Harlem Lullaby (Atlantic, 1967)
  • Eddie Jefferson : Coming Along With Me (OJC, 1969)
  • Eric Kloss (en) : Doors (Cobblestone, 1972)
  • Blue Mitchell : The Cup Bearers (OJC, 1963), Down with It! (OJC, 1965), Boss Horn (Blue Note 1967)
  • Duke Pearson : Profile (Blue Note Records, 1963), The Right Touch (Blue Note, 1967), Tender Feelin's (Blue Note, 1967)
  • Horace Silver : Finger Poppin' (Blue Note, 1959), Blowin' the Blues Away (Blue Note, 1959), Horace-Scope (Blue Note, 1960), The Tokyo Blues (Blue Note, 1962), Song for My Father (Blue Note, 1964)

Références

  1. (en) « Jazz Performers - T's & U's », Jazz, Ragtime & Blues in the Knight Library (consulté le 4 novembre 2010)
  2. (en) « Requiem », American Federation of Musicians, local 802, New York, vol. CII, no 3,‎ mars 2002 (lire en ligne)
  3. Live at Newport '58, Horace Silver, 2008, Blue Note Records, New York
  4. (en) John H. Johnson, « Why? (The King of Love is Dead) », Johnson Publishing Company, Chicago, vol. 69, no 18,‎ 20 janvier 1986, p. 55 (ISSN 0021-5996, lire en ligne)
  5. (en) Nina Simone et Stephen Cleary, I Put a Spell on You, New York, Da Capo Press, 2003 (1re éd. 1992), 114–115 p. (ISBN 0-306-80525-1)

Liens externes

Dernière modification de cette page 28.12.2018 16:03:31

Récupérée de Eugene Taylor de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.