Base de données musicale

Musicien

Rod McKuen

Rod McKuen

Date de naissance 29.4.1933 à Oakland, CA, Etats-Unis d Amérique

Date de décès 29.1.2015 à Beverly Hills, CA, Etats-Unis d Amérique

Rod McKuen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rod McKuen est un poète, compositeur et parolier américain né le 29 avril 1933 à Oakland, Californie (États-Unis), et mort le 29 janvier 2015 à Beverly Hills, Californie.

Biographie

Dans sa jeunesse, Rod McKuen est disc jockey dans une station de radio d'Oakland, avant d'être engagé comme chanteur dans un club. Il est recruté par Lionel Hampton et part en tournée avec son orchestre[1].

McKuen est nommé à deux reprises aux Oscars, pour Jean (en), chanson du film Les Belles Années de miss Brodie, et pour A Boy Named Charlie Brown, générique du film Un petit garçon appelé Charlie Brown[2]. En 1969, son disque Lonesome Cities, dans lequel il récite des poèmes, remporte un Grammy dans la catégorie Best Spoken Word Album[3]. McKuen adapte Le Moribond de Jacques Brel sous le titre Seasons in the Sun. La version enregistrée par le canadien Terry Jacks se classe en tête du Billboard Hot 100 en 1974[3]. Au cours de sa carrière, Rod McKuen publie des recueils de poèmes. Il vend plusieurs millions d'exemplaires de ses livres, mais sa poésie est dénigrée par les critiques[1],[4].

Discographie

Musiques de films

  • 1956 : Rock, Pretty Baby
  • 1968 : Joanna
  • 1969 : Les Belles Années de miss Brodie (The Prime of Miss Jean Brodie)
  • 1969 : Un petit garçon appelé Charlie Brown (A Boy Named Charlie Brown) de Bill Melendez
  • 1973 : Lisa, Bright and Dark (TV)
  • 1973 : The Borrowers (TV)
  • 1976 : Emily

Filmographie

  • 1956 : Rock, Pretty Baby : 'Ox' Bentley
  • 1958 : Summer Love : Ox Bentley
  • 1958 : Sur la piste de la mort (Wild Heritage) : Dirk Breslin
  • 1989 : La Petite Sirène (The Little Mermaid) de John Musker et Ron Clements : voix supplémentaire

Références

  1. (en) James Sullivan, « McKuen in autumn / Once-ubiquitous, oft-derided poet plans a 70th birthday gala », San Francisco Chronicle, 21 décembre 2002
  2. (en) David Colker, « Rod McKuen dies at 81; poet/songwriter had meteoric rise and fall », Los Angeles Times, 30 janvier 2015
  3. (en) Hillel Italie, « Rod McKuen, Mega-Selling Poet and Performer, Dies at 81 », Associated Press, 29 janvier 2015
  4. (en) Margalit Fox, « Rod McKuen, Poet and Lyricist With Vast Following, Dies at 81 », The New York Times, 29 janvier 2015

Liens externes

Dernière modification de cette page 15.12.2018 03:32:23

Récupérée de Rod McKuen de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.