Don Johnson

Don Johnson

Date de naissance 15.12.1949 à Flat Creek, Missouri, Etats-Unis d Amérique

Don Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Don Johnson est un acteur, producteur, réalisateur et chanteur américain, né le 15 décembre 1949 à Flat Creek (Missouri).

Son rôle dans la série policière Deux flics à Miami (Miami Vice) l'a rendu célèbre dans les années 1980.

Biographie

Jeunesse et formation

Sa mère, esthéticienne, lui donne naissance à l'âge de seize ans et son père était un fermier.

À onze ans, ses parents ont divorcé. Don Johnson reporte sa colère en se rebellant à la maison et à l'école. À douze ans, il est envoyé au Home for Boys reform school au Lac Aston après avoir démarré des voitures sans clé. Enfant devenu délinquant, il se réfugie dans le vol, l'alcool et les drogues, faisant la fête sans arrêt pendant des années.

En 1961, il part vivre avec son père à Wichita.

À seize ans, il va au lycée et vit avec une strip-teaseuse. Il réussit son diplôme et reçoit une bourse pour étudier l'art dramatique à l'Université du Kansas.

En 1968, il quitte le Kansas et rejoint le conservatoire du théâtre américain à San Francisco.

Après des apparitions dans quelques pièces, il est invité par Sal Mineo pour interpréter un jeune homme homosexuel dans la Fortune et des yeux d'homme. La pièce reçoit d'excellentes critiques et passe le 12 janvier 1969 au Théâtre de Couronne à Los Angeles. Peu après, il signe un contrat avec MGM, mais Don Johnson découvre que le revenu de son travail est irrégulier.

Carrière

Don Johnson débute au cinéma à vingt ans. Il se fait rapidement remarquer dans The Harrad Experiment, avec Tippi Hedren, mère de la très jeune Melanie Griffith également présente sur le tournage, et surtout dans le film d'anticipation Apocalypse 2024 avec, déjà, Jason Robards ; entretemps, il donne la réplique à Nick Nolte dans Return to Macon County. À cette époque il est très proche de Sal Mineo. Les années suivantes, il enchaîne les séries et les téléfilms, dans des rôles secondaires voire tertiaires ; il y croise Mark Hamill et Kim Basinger, George Lazenby et Heather Locklear. À la même époque ses films passent inaperçus.

À la fin des années 1970, Johnson joue des rôles de premier plan dans le téléfilm The Rebels de Russ Mayberry avec Andrew Stevens et le feuilleton Tant qu'il y aura des hommes; en 1981 il interprète Elvis Presley dans le téléfilm Elvis and the Beauty Queen. Enfin, après un épisode de Matt Houston, Michael Mann, créateur de la série Deux flics à Miami (1984-1990), fait de lui une star mondiale associée à Versace et Hugo Boss, aux Ferrari, à la bande originale déchaînée. L'année suivante il tient la vedette du téléfilm Les Feux de l'été d'après William Faulkner et du film Cease Fire. De 1988 à 1993 il tourne sept films en vedette, avec une prédilection pour le film noir; certains sont dirigés par John Frankenheimer, Dennis Hopper ou Sidney Lumet, avec pour partenaires Susan Sarandon, Penelope Ann Miller, Jennifer Connelly, Mickey Rourke, et sa femme Melanie Griffith dans le drame Paradise et la comédie Quand l'esprit vient aux femmes. Malgré d'indéniables réussites, Don collectionne les échecs publics voire critiques.[réf. souhaitée]

L'après Deux flics à Miami s'avère difficile. Cependant, après le téléfilm L'Honneur de la cavalerie, l'acteur tient la vedette de la série Nash Bridges (1996-2001). La même année, il revient au cinéma au côté de Kevin Costner mais il a perdu le premier rôle : après Goodbye Lover en 1998, il attendra presque dix années pour revenir sur le grand écran. Après avoir joué Nathan Detroit dans la comédie musicale Guys and Dolls sur scène à Londres en janvier 2007, c'est un retour en force sur grand écran que la star effectue puisque, après des expériences en Italie et en Norvège, il participe aux projets de Robert Rodriguez (Machete en 2010 avec Robert De Niro), Quentin Tarantino (Django Unchained en 2012) et Nick Cassavetes (à venir).

Vie privée

Au début des années 1970, Johnson vit avec la groupie Pamela Des Barres.

Pendant les années 1970, la réputation de Johnson vis-à-vis de l'alcool, des drogues et des fêtes lui coûte plusieurs emplois.

Après un premier mariage avec Melanie Griffith en 1976 pendant 6 mois, Don Johnson a un fils prénommé Jesse Wayne avec Patti d'Arbanville (relation de 1981 à 1988), né le 7 décembre 1982.

En 1983, après la naissance de son fils, il décide d'aller chercher de l'aide aux réunions des alcooliques anonymes. Johnson a une brève relation avec Barbara Streisand à la fin 1988 puis se remarie avec Melanie Griffith en juin 1989 avec qui il a une fille prénommée Dakota.

En 1992, il recommence à boire et, en juin 1994, il a un accident de voiture avec son fils Jesse. Son fils n'a rien et lui a des abrasions et des coupures. Il rentre dans la clinique Betty Ford 3 jours plus tard pour traiter son alcoolisme. En 1994, Don et Mélanie se séparent, puis se réconcilient. Ils divorceront finalement en 1996.

Le 29 avril 1999, il se marie avec Kelley Phleger dans la maison d'Ann et Gordon Getty à Pacific Heights avec pour témoin Robert Wagner. Ils ont trois enfants : Atherton Grace née le 28 décembre 1999, Jasper Breckenridge né le 6 juin 2002 et un garçon né en 2006 à Los Angeles.

Filmographie

Acteur

Cinéma

  • 1970 : The Magic Garden of Stanley Sweetheart : Stanley Sweetheart
  • 1971 : Lollipops and Roses d'Artemio Marquez (Philippines) : Frank
  • 1971 : Zachariah de George Englund avec John Rubinstein, Patricia Quinn : Matthew
  • 1973 : The Harrad Experiment : Stanley Cole
  • 1975 : Return to Macon County de Richard Compton avec Nick Nolte : Harley McKay
  • 1975 : Apocalypse 2024 (A Boy and His Dog) : Vic
  • 1978 : Swan Lake : Benno (English version) (voix)
  • 1980 : Soggy Bottom, USA de Theodore J. Flicker avec Ben Johnson : Jacob Gorch
  • 1982 : Melanie de Rex Bromfield avec Glynnis O'Connor (en), Paul Sorvino : Carl
  • 1985 : Cease Fire de David Nutter avec Lisa Blount : Tim Murphy
  • 1987 : Heartbeat (vidéo) : Le réalisateur du documentaire
  • 1987 : G.I. Joe: The Movie (en) (vidéo) : Lt. Falcon (voix)
  • 1988 : Sweet Hearts Dance : Wiley Boon
  • 1989 : Dead Bang : Jerry Beck
  • 1990 : Hot Spot : Harry Madox
  • 1991 : Harley Davidson et l'Homme aux santiags (Harley Davidson and the Marlboro Man) de Simon Wincer : Marlboro
  • 1991 : Paradise de Mary Agnes Donoghue, remake du film français Le Grand Chemin, avec Melanie Griffith, Elijah Wood : Ben Reed
  • 1993 : Quand l'esprit vient aux femmes (Born Yesterday) : Paul Verrall
  • 1993 : L'Avocat du diable (Guilty as Sin) : David Edgar Greenhill
  • 1996 : Tin Cup : David Simms
  • 1998 : Goodbye Lover : Ben Dunmore
  • 2007 : Moondance Alexander : Dante
  • 2008 : Bastardi thriller de Federico Del Zoppo et Andres Alce Meldonado avec Franco Nero, Giancarlo Giannini (Italie) : Sante Patene
  • 2010 : Machete : Von Jackson
  • 2010 : C'était à Rome : le père de Beth
  • 2011 : Bucky Larson Born to be a star de Tom Brady
  • 2012 : Django Unchained de Quentin Tarantino : Spencer Gordon Bennet
  • 2014 : Cold in July de Jim Mickle : Jim Bob
  • 2014 : Triple alliance de Nick Cassavetes : Franck Whitten
  • 2017 : Vengeance (Vengeance: A Love Story) de Johnny Martin : Jay Kirkpatrick
  • 2017 : Section 99 (Brawl in Cell Block 99) de S. Craig Zahler : Warden Tuggs
  • 2018 : Le Book Club (Book Club) de Bill Holderman : Arthur
  • 2018 : Dragged Across Concrete de S. Craig Zahler : Lieutenant Calvert
  • 2019 : Knives Out de Rian Johnson : Morris Bristow

Télévision

Note : la section suivante n'est pas exhaustive. pour une liste complète, voir la page de Don Johnson sur l'Internet Movie Database[1].

  • 1973 : Kung Fu (série) : Nashibo
  • 1974 : The Rookies (série) :
  • 1976 : Law of the Land de Virgil W. Vogel (téléfilm) : Quirt
  • 1976 : Barnaby Jones (série) : Wayne Lockwood
  • 1976 : Les Rues de San Francisco (The Streets of San Francisco) (série) : Officier Larry Wilson
  • 1977 : The City de Harvey Hart (téléfilm) : Sergent Brian Scott
  • 1977 : Huit, ça suffit ! (Eight is Enough) (série) : Doug
  • 1977 : Cover Girls (téléfilm) : Johnny Wilson
  • 1978 : Pressure Point (téléfilm)
  • 1978 : Ski Lift to Death de William Wiard (téléfilm) : Mike Sloan
  • 1978 : The Two-Five (téléfilm) : Charlie Morgan
  • 1978 : Katie : Portrait of a Centerfold de Robert Greenwald (téléfilm) : Gunther
  • 1978 : First, You Cry de George Schaefer (téléfilm) : Daniel Easton
  • 1979 : Tales of the Unexpected de Ray Danton et Gordon Hessler (téléfilm) : Reeve Baker
  • 1979 : Amateur Night at the Dixie Bar and Grill de Joel Schumacher (téléfilm) : Cowboy
  • 1979 : The Rebels (en) de Russ Mayberry (téléfilm) : Judson Fletcher
  • 1980 : Tant qu'il y aura des hommes (From Here to Eternity) de Ray Austin (série) : Jefferson "Jeff" Davis Prewitt
  • 1980 : La Plantation (Beulah Land) (feuilleton) : Bonard Davis
  • 1980 : Revenge of the Stepford Wives avec Sharon Gless (téléfilm) : Officier Andy Brady
  • 1981 : Elvis and the Beauty Queen de Gus Trikonis (téléfilm) : Elvis Presley
  • 1981 : The Two Lives of Carol Letner de Philip Leacock (téléfilm) : Bob Howard
  • 1983 : Matt Houston (série) : Terry Spencer
  • 1984-1990 : Deux flics à Miami (Miami Vice) (série) : Détective James "Sonny" Crockett
  • 1985 : Bizarre, bizarre (série) :
  • 1985 : Les Feux de l'été (The Long Hot Summer) de Stuart Cooper (téléfilm) : Ben Quick
  • 1988 : Life on the Flipside (téléfilm)
  • 1995 : L'Honneur de la cavalerie (In Pursuit of Honor) de Ken Olin (téléfilm) : Sgt. John Libbey
  • 1996-2001 : Nash Bridges (série) : Capitaine Nash Bridges
  • 2003 : La chute des héros (Word of Honor) de Robert Markowitz (téléfilm) : Benjamin Tyson
  • 2005-2006 : Just Legal (série, 8 épisodes) : Grant Cooper
  • 2010-2012 : Kenny Powers (série) : Eduardo Sanchez Powers
  • 2014 : Une nuit en enfer (From Dusk till Dawn: The Series) (série) : Earl McGraw
  • 2015 : Blood and Oil (série) : Hap Briggs
  • 2017 : Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire (série) : M. le Directeur

Producteur

  • 1993 : Obscures révélations (In the Company of Darkness) (téléfilm)
  • 1995 : The Marshal (série)
  • 1996 : Nash Bridges (Nash Bridges) (série)

Réalisateur

  • 1985 : Deux flics à Miami (Miami Vice) - Saison 2, épisode 10
  • 1987 : Deux flics à Miami (Miami Vice) - Saison 3, épisode 20
  • 1988 : Deux flics à Miami (Miami Vice) - Saison 4, épisode 10
  • 1988 : Deux flics à Miami (Miami Vice) - Saison 5, épisode 1
  • 1995 : The Marshal - Saison 1, épisode 7

Compositeur

  • 2001 : Urban Task Force d'Ace Cruz (vidéo)

Discographie

Distinctions

Johnson inaugure son étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 1996.

Récompenses

  • Saturn Awards 1974 : meilleur acteur pour A Boy and his Dog[2]
  • Golden Globes 1986 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Deux flics à Miami[3]
  • APBA Offshore World Cup 1988 : classe Superboat

Nominations

  • Emmy Awards 1985 : meilleur acteur dans une série dramatique pour Deux flics à Miami[4]
  • Golden Globes 1987 : meilleur acteur dans une série télévisée dramatique pour Deux flics à Miami[3]

Voix françaises

En France, Patrick Poivey est la voix française régulière de Don Johnson.

  • Patrick Poivey dans :
    • Les Rues de San Francisco (série télévisée)
    • Deux flics à Miami (série télévisée)
    • Dead Bang
    • Hot Spot
    • Paradise
    • L'Avocat du diable
    • Nash Bridges (série télévisée)
    • Moondance Alexander
    • La Chute des héros (téléfilm)
    • Bucky Larson : Super star du X
    • Machete
    • Kenny Powers (série télévisée)
    • Django Unchained
    • Triple alliance
    • Juillet de sang
    • Une nuit en enfer (série télévisée)
    • Vengeance
    • Section 99
    • Sick Note (série TV)
et aussi
  • Dominique Collignon-Maurin dans Apocalypse 2024
  • Edgar Givry dans Harley Davidson et l'Homme aux santiags
  • Michel Papineschi dans Quand l'esprit vient aux femmes
  • François Dunoyer dans Tin Cup[5]
  • Bernard Lanneau dans Goodbye Lover[5]
  • José Luccioni dans Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire (série télévisée)
  • Michel Elias dans Le Book Club

Notes et références

  1. (en) « Don Johnson », sur Internet Movie Database (consulté le 11 octobre 2015)
  2. (en) Awards Database: Don Johnson sur le site du LA Times
  3. (en) Hollywood Foreign Press Association/Golden Globes
  4. (en) Advanced Primetime Awards Search , Academy of Television Arts and Science
  5. « Comédiens ayant doublé Don Johnson en France » sur RS Doublage

Liens externes

Dernière modification de cette page 02.04.2019 09:18:52

Récupérée de Don Johnson de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.