Base de données musicale

Musicien

Olivia Ruiz

Olivia Ruiz

Date de naissance 1.1.1980 à Carcassone, Languedoc-Roussillon, France

Links www.olivia-ruiz.com (Français)

Olivia Ruiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olivia Ruiz, de son vrai nom Olivia Blanc, est une auteure-compositrice-interprète, chanteuse, actrice et réalisatrice française née le 1er janvier 1980 à Carcassonne. Elle a grandi dans le village de Marseillette.

Biographie

Jeunesse et formation

Fille du musicien-chanteur Didier Blanc, qui a notamment collaboré avec l'orchestre de René Coll ; son nom de scène, Ruiz, a été choisi en hommage à sa grand-mère maternelle[1]. Olivia est née le 1er janvier 1980 à Carcassonne[2], de Christiane Blanc – employée de bureau à la Mutualité sociale agricole (MSA) de Carcassonne – et de Didier Blanc – musicien et chanteur de bal[3].

La famille maternelle d'origine espagnole qui a fui le franquisme vit à Marseillette dans le bar-tabac-salle de concert du village (lieu qui fera l'objet de son second album)[4]. En 1985, un deuxième enfant naît : Anthony, compositeur de rap sous le nom de Toan et psychologue interculturel en 2010, actif dans des projets humanitaires auxquels il associe sa sœur[5],[6].

Après des années de collège à Carcassonne, c'est à Montpellier qu'Olivia choisit de continuer ses études. Elle choisit les arts du spectacle à la fac, puis s'oriente vers un BTS en communication qu'elle obtient[7]. Dès l'âge de 15 ans, elle s'investit dans la musique, quitte le giron familial pour aller vivre chez une tante à Narbonne, enchaîne des cours de théâtre et de danse et forme avec ses amis de Comigne le groupe rock Five[8].

Débuts sur scène et révélation Star Academy (2000-2005)

Ensemble, ils assurent des premières parties et gagnent des tremplins, en reprenant des chansons des Cranberries ou de Lenny Kravitz. Parallèlement, elle suit des cours de danse à l'École Pelizzon à Carcassonne et Trèbes, et entre dans la troupe associative des Médiévales de Carcassonne pour leur spectacle estival. Avec Frank Marty (des groupes "THC", Les Croquants et La Varda), multi-instrumentiste originaire de Narbonne, ils présentent un répertoire dans des bars, où ils interprètent des chansons de Fréhel, de Montand, de Bécaud, mais aussi de la nouvelle génération avec la Tordue et des standards espagnols. Elle chante également en compagnie de son père dans sa formation Didier Blanc et la Belle Histoire. En 2001, ils créent un duo présenté en Languedoc-Roussillon, dans lequel ils interprètent des titres liés à la chanson française et espagnole.

En 2001, elle participe à la première Star Academy, où elle parviendra en demi-finale. Opposée à Jenifer, elle sera éliminée, mais avouera qu'elle ne voulait pas réellement gagner[9]. Elle profite de ce tremplin pour signer chez Universal, mais tente de se détacher de l'image Star Academy. La chanson Paris, écrite par Chet, annonce son premier album, J'aime pas l'amour, pour lequel elle contacte Néry (ancien membre des VRP, qui mettra en scène son premier spectacle), Prohom, Juliette ou encore le groupe Weepers Circus, qui lui écrira la chanson Petite fable et l'invitera à des duos sur trois de ses propres albums. Elle est alors nommée aux Victoires de la musique 2005 dans la catégorie Révélation scène.

Succès critique et commercial (2005-2010)

Pour son second album, La Femme chocolat (2005) vendu à 1 200 000 exemplaires, elle contacte Christian Olivier des Têtes Raides, Christophe Mali de Tryo, Mathias Malzieu de Dionysos (qui fut ensuite son compagnon jusqu'en 2011), Ben Ricour, et de nouveau Néry, Chet et Juliette. L'album connaît un grand succès, grâce aux titres J'traîne des pieds et La femme chocolat, et reçoit un disque de diamant (un million de ventes)[10]. Elle est nommée aux Victoires de la musique 2006 dans la catégorie Album de l'année, mais ne remportera des prix que l'année suivante, en tant qu'Artiste féminine et Spectacle de l'année. Paraissent alors une version espagnole de l'album, La chica chocolate, ainsi que le live Chocolat Show !.

En 2009, sort son troisième album, Miss Météores, qui s'écoulera à près de 400 000 exemplaires, et sur lequel elle signe tous les textes en français et compose avec Mathias Malzieu toutes les musiques, à côté de plusieurs collaborations (le rappeur canadien Buck 65, les Français Coming Soon, les Anglais The Noisettes et le groupe Lonely Drifter Karen). Porté par trois singles (Elle panique, Belle à en crever et Les crêpes aux champignons), cet album lui permet d'entamer une nouvelle tournée dans les plus grandes salles de France. En octobre 2009, elle chante au Zénith de Paris pour les 60 ans du Mouvement Emmaüs.

Deux mois plus tard, elle participe au concert Rock Party 3 à Amnéville, aux côtés de Louis Bertignac, Richard Kolinka, Cali, Grace et Bénabar, chantant quelques-uns de ses succès et des reprises, dont Ma p'tite chanson de Bourvil en duo avec Bénabar.

En 2010, la tournée Miss Météores continue avec plus d'une cinquantaine de dates. Le 2 juin 2010 sort le DVD Miss Météores Live, enregistré en décembre 2009 à Nantes. Elle remporte une nouvelle fois des Victoires de la musique, en tant qu'artiste féminine et clip de l'année pour Elle panique.

Confirmation sur scène (2012-2014)

Elle annonce alors ne pas vouloir « gaver les gens »[11] et attendre au moins deux ans avant de refaire un album studio. D'août à octobre 2010, elle tourne en Dordogne et en Gironde dont Périgueux ou Bordeaux aux côtés de Gérard Jugnot et François Berléand dans Un jour mon père viendra, film de Martin Valente. En novembre, elle conçoit les décorations des vitrines du BHV Paris, comprenant notamment l'exposition Les songes funambules. Elle participe également au projet Les Françoises avec Jeanne Cherhal, Emily Loizeau, Camille, La grande Sophie et Rosemary Standley (du groupe Moriarty).

En 2011, elle devient ambassadrice de l'Association orchestre à l'école, un dispositif qui permet de transformer des classes en orchestres dans les établissements scolaires (élémentaire ou collège) pendant 3 ans.

En 2012, Olivia Ruiz s’associe au Red Star Orchestra, big-band de 17 musiciens de jazz, pour l'enregistrement de six titres. Elle tournera également avec cet orchestre[12].

Elle confie dans une interview à L'Express[13], que c'est après être partie s'exiler quelque temps en solitaire à Cuba qu'elle enregistre son quatrième album intitulé Le calme et la tempête et sorti le 3 décembre 2012. Les singles My Lomo & me, L.A. Melancholy et Volver en sont extraits. Cet album rencontre à nouveau le succès avec 150 000 copies écoulées.

Dans la même interview, elle déclare que ses amis proches dans le métier sont Mathias Malzieu du groupe Dionysos, la chanteuse Camille, et le rappeur Ekoué du groupe La Rumeur et les chanteuses faisant partie du groupe Les Françoises. Elle s'envole à nouveau pour une tournée d'une centaine de dates jusqu'en 2014.

Début 2013, elle est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie clip de l'année pour My lomo and me. En février 2013, elle bat son propre record en remportant pour la 3e fois un Globe de Cristal dans la catégorie Artiste interprète féminine (2007, 2010, 2013).

En octobre 2013, à Grenoble, Olivia Ruiz - en combinant danse, théâtre et chant - incarne Candelas, la Gitane de L'Amour sorcier, ballet pantomime que Manuel de Falla écrivit en 1915[14].

Diversification (depuis 2014)

En mai 2014, elle annonce la sortie de son 5e album studio pour la fin 2014 ou le début 2015[15]. Parallèlement, elle participe cette même année à diverses compilations hommages : le second disque de La bande à Renaud dans lequel elle interprète la chanson Adieu minette, l'album hommage à Nina Simone où elle chante My Baby Just Cares for Me, et enfin le second volet de la compilation We Love Disney dans lequel elle interprète Les Aristocats. Puis elle enregistre en juillet son septième duo avec le groupe Weepers Circus, De l'amour exactement, qui est un hommage à Serge Gainsbourg et figurera sur l'album Planète des songes paru le 16 octobre 2015.

Le 18 juin 2015, Olivia Ruiz publie sur les réseaux sociaux un message énigmatique : En attendant, je rêve à ce champ de jonquilles qui laissera faner en moi la jeune fille, ce petit talisman pour que mon être s'assemble, tout ce que je voudrais, moi, serait qu'il te ressemble…. Le 3 juillet 2015, le magazine Public confirme que la chanteuse attend son premier enfant[16]. Celui-ci naît en novembre 2015[17].

En septembre (Avant-première MC2-Grenoble, Biennale de la danse, Lyon) et en octobre (Théâtre National de Chaillot, Paris) 2016, Olivia Ruiz présente une comédie musicale Volver, inspirée de son histoire. Entourée de neuf danseurs et de plusieurs musiciens, la chorégraphie est confiée à Jean-Claude Gallotta et la dramaturgie à Claude-Henri Buffard[18].

Deux mois plus tard, elle dévoile son cinquième album studio, À nos corps-aimants réalisé par Edith Fambuena. Celui-ci ne se vend qu'à 50 000 exemplaires, mais la tournée qui l'accompagne est un succès, la chanteuse se produira sur plus de 100 dates.

Discographie

Albums

  • 2003 : J'aime pas l'amour (80 000 exemplaires)
  • 2005 : La Femme chocolat (1 300 000 exemplaires)
  • 2009 : Miss Météores (400 000 exemplaires)
  • 2012 : Le Calme et la Tempête (150 000 exemplaires)
  • 2016 : À nos corps-aimants (50 000 exemplaires)

Source : Charts in France

Albums Live

  • 2007 : Chocolat Show (live)
  • 2010 : Miss Météores Live

Source : Charts in France

Autres

  • 2008 : La chica chocolate, en Espagne
  • 2012 : Olivia sings for The Red Star [EP]

Source : Charts in France

Singles

  • 2002 : Paris
  • 2003 : J'aime pas l'amour
  • 2003 : Pas si vieille
  • 2003 : Qui sommes-nous ?
  • 2004 : Le tango du qui
  • 2004 : Les vieux amoureux
  • 2005 : J'traîne des pieds
  • 2006 : La femme chocolat
  • 2007 : Non dits — en duo avec Christian Olivier des Têtes Raides
  • 2007 : Goûtez-moi
  • 2007 : Thérapie de groupe
  • 2008 : La chica chocolate (Espagne)
  • 2009 : Elle panique
  • 2009 : Belle à en crever
  • 2010 : Les Crêpes aux champignons
  • 2012 : My Lomo & Me (Je photographie des gens heureux)
  • 2013 : Je m'en Fiche (L.A. Melancholy)
  • 2013 : Volver
  • 2016 : Mon corps, mon amour
  • 2017 : Dis-moi ton secret

DVD

  • 2007 : Chocolat Show (live)
  • 2010 : Miss Météores Live

Source : Charts in France

Participations

  • 2002 : Glow, chanson en anglais de la bande originale du film Le défi, de Blanca Li
  • 2003 : La Renarde (duo) et Je vole (chœurs) dans l'album Faites entrer du Weepers Circus
  • 2004 : Petit homme qui vivait d'espoir (voix) dans l'album Reprisé de Les Croquants
  • 2004 : Vous habitez chez vos parents et Voisine Voisin (duos) dans l'album Contre-courant de François Hadji-Lazaro
  • 2005 : Êtes-Vous Là ? dans l'album Donne-moi de mes nouvelles d'Allain Leprest
  • 2005 : Sans vous aimer (duo) dans l'album La Monstrueuse Parade du Weepers Circus
  • 2005 : Ah Vita Bella (solo) dans l'album Les chemins de l'errance de La Varda
  • 2005 : L’amour qu’on a pas fait (duo) dans l'album L'impatience de Laurent Viel
  • 2006 : Téléportation (chœurs) dans l'album Mélodie Matamore de La Vigie du pirate
  • 2006 : Le rêve de Monsieur Chat (duo avec Bertrand Belin) dans l'album Les Métamorphoses de Mister Chat de Dionysos
  • 2006 : Putain de toi (solo) dans l'album homonyme, hommage à Georges Brassens (accompagnée par Denis Barthe et Jean-Paul Roy)
  • 2006 : Ce George(s) (duo) dans l'album La Part de l'ange de Salvatore Adamo
  • 2007 : La Javanaise (duo avec Christian Olivier) dans l'album Versatile de Jean Corti
  • 2007 : L'Almée phénomène (solo) et Nous chantons (voix) dans l'album Plein du monde de Bratsch
  • 2007 : Petit homme (duo) dans l'album Tout n'est plus si noir... du Weepers Circus
  • 2007 : Flamme à lunettes, Mademoiselle Clé, Candy lady et Tais-toi mon cœur (voix) dans l'album La Mécanique du cœur de Dionysos
  • 2007 : Tout c'qu'est dégueulasse porte un joli nom (solo) dans l'album Chez Leprest, hommage à Allain Leprest
  • 2007 : Plus haut (voix) dans l'album Banco des Têtes raides
  • 2007 : Partir ou rester en duo avec Brigitte Fontaine
  • 2008 : Je ne te reconnais plus (duo) dans l'album L'espoir de Cali
  • 2008 : Sur le toit/ Ramona (duo avec Christophe) dans l'album Tribal musette des Primitifs du futur
  • 2008 : Pépite et Pépette (duo) dans l'album Le bois du génie de Chet
  • 2008 : Chanson de fin du film Mia et le Migou, de Jacques-Rémy Girerd
  • 2009 : Générique du dessin animé Bunny Maloney
  • 2009 : Akilito Bouroudjoula (chœurs) dans l'album Au pays des hommes intègres de Toan (frère d'Olivia)
  • 2009 : Te Fuiste (duo) dans l'album Cita con la luz de Yuri Buenaventura
  • 2009 : Sur la route d'Amsterdam (duo) dans l'album L'arme de paix d'Oxmo Puccino
  • 2009 : La java des bombes atomiques (solo) et On n'est pas là pour se faire engueuler (collégiale) sur On n'est pas là pour se faire engueuler !, album hommage "À Boris Vian".
  • 2009 : Le pont et la passerelle (duo) dans l'album Tout le monde m'aime d'Yvan Cujious
  • 2009 : Jolie môme (solo) dans l'album Fiorina de Jean Corti
  • 2009 : Little Boxes (solo) dans l'album À la récré du Weepers Circus
  • 2009 : La dame du dixième (solo) dans l'album Chez Leprest, volume II
  • 2009 : La mélodie des tuyaux (lecture) dans le conte musical de Benjamin Lacombe
  • 2010 : Belle à en crever (reprise) dans l'album Urgence Haïti
  • 2010 : Mala vida (solo) dans l'album Couleurs sur Paris de Nouvelle vague
  • 2011 : Tears of your heart (duo) dans l'album 20 odd years de Buck 65
  • 2011 : Le Noël de la rue dans l'album Noël ! Noël !! Noël !!! de Michel Legrand
  • 2011 : Les tantes Jeanne dans l'album hommage Bécaud, Et maintenant
  • 2011 : Couleur menthe à l'eau (duo) dans l'album Ma dernière séance de Eddy Mitchell
  • 2012 : Olivia sings for the Red Star
  • 2014 : Jack et la Mécanique du cœur, Flamme à lunettes, Malaguena, Jack et Miss Acacia, Mademoiselle clé, Quijote, Candy Lady, Tais-toi mon cœur et Hamac of clouds sur la bande originale du film Jack et la mécanique du cœur
  • 2014 : Adieu minette dans l'album hommage La bande à Renaud 2
  • 2014 : Les Aristocats dans l'album We love Disney 2
  • 2014 : My baby just cares for me dans Autour de Nina, l'album hommage à Nina Simone
  • 2015 : El Silencio (chœurs) et Dehors il fait jour, dans Entre la vigne et la mer, album de son frère rappeur Toan
  • 2015 : Les règles (chœurs), dans Ascenseur émotionnel, album du groupe de rap Hustla
  • 2015 : Fait divers dans l'album Ça, c'est vraiment nous, hommage au groupe Téléphone
  • 2015 : De l'amour exactement (duo) dans l'album Planète des songes du Weepers Circus
  • 2017 : Gueule de nuit dans l'album Elles & Barbara, hommage à Barbara
  • 2017 : Le vieux Léon dans l'album Accordéons-nous, hommage à l'accordéon, avec Roland Romanelli et Vincent Peraini
  • 2017 : Les gens tristes (duo) dans l'album Catégorie Reine de Magyd Cherfi
  • 2017 : Les somnambules (duo) dans l'album Enfantillages 3 d'Aldebert
  • 2017 : Je suis de Castelsarrasin et Au café du canal (participation) dans l'album Au café du canal de La Tribu de Pierre Perret
  • 2017 : Frère et sœur (avec Renan Luce), Petit rat et Tout est bien qui finit bien (participation), dans l'album Le soldat rose à la fabrique de jouets

Duos divers en live

  • De 2002 à 2006 : La renarde, Je vole et Sans vous aimer en duo avec le Weepers Circus, à l'un ou l'autre concert, à l'une ou l'autre émission radiophonique, en particulier à France Inter. Remarque : au tout début de sa carrière, Olivia Ruiz faisait régulièrement les premières parties du groupe.
  • 2005 : Mother's Little Helper en duo avec Arno pour l'émission Quand la nuit tombe sur France 4
  • 2006 : Gino avec Les Têtes Raides pour les Live concerts sauvages sur France 4
  • 2006 : Because The Night avec les Blankass pour l'émission Taratata
  • 2006 : Les Marionnettes avec Christophe pour l'émission Taratata
  • 2006 : Couleur Café avec Vincent Delerm sur Europe 1
  • 2006 : Ma p'tite chanson avec Bénabar pour la Fête de la Musique sur France 2
  • 2006 : L’accordéoniste et Paris s'éveille avec Thomas Dutronc et Marcel Azzola au Festival Jazz Musette des Puces de Saint Ouen
  • 2006 : Cabaret Blanc avec Christophe Mali pendant le festival Chorus des Hauts-de-Seine.
  • 2007 : Marcia Baïla avec Adrienne Pauly aux Eurockéennes de Belfort.
  • 2007 : L’accordéoniste avec Jean Corti au concert de Pantin
  • 2007 : Concert des Muzik'elles de Meaux avec Brigitte Fontaine, Maurane, Bernard Lavilliers, Raul Paz, Didier Blanc, Blanca Li, Mathias Malzieu, Têtes Raides, Néry, Thomas Fersen, en duo, trio, quatuor[19]
  • 2007 : Summertimes Blues avec Dionysos et Cali pour l'émission Taratata
  • 2007 : Tais-toi mon cœur avec Dionysos pour l'émission Taratata* 2007 : duos sur l'album Chocolat Show avec: Non-dits feat. Christian Olivier, I need a child feat. Mathias Malzieu et La Molinera
  • 2007 : au Zénith de Toulouse, duo avec Bombes 2 Bal sur les chansons La sieste et L'amour toujours l'amour
  • 2008 : Le moribond avec Beirut pour l'émission Taratata
  • 2008 : Partir ou rester en duo avec Brigitte Fontaine au Comedy Club à Paris
  • 2009 : Les météores en duo avec Orly Chap pour l'émission Tandem
  • 2009 : Hommage à Claude Nougaro, Place du Capitole, Toulouse
  • 2010 : Diamonds are a girl's best friend en duo avec Izia pour l'émission Taratata sur France 4
  • 2010 : Participation au spectacle Les Françoises, création au Printemps de Bourges, en compagnie de Jeanne Cherhal, Camille, Emily Loizeau, La Grande Sophie et Rosemary Standley de Moriarty
  • 2010 : J'traîne des pieds, Les crêpes aux champignons et Paint it Black avec Cali et Mathias Malzieu, à la Fête de la musique à Carcassonne, retransmise sur France 2
  • 2012 : Osez Joséphine d'Alain Bashung, avec Cali pour l'émission Téléthon, retransmise sur France 2
  • 2013 : You Got Me des Roots et Erykah Badu, avec Orelsan pour l'émission Taratata
  • 2013 : Tel qu'il est de Fréhel, avec Cali pour l'émission La fête de la chanson française, retransmise sur France 3
  • 2016 : Siffler sur la colline de Joe Dassin, avec Vianney pour l'émission Même le dimanche, retransmise sur France 3

Filmographie

Actrice

  • 2012 : Un jour mon père viendra, de Martin Valente, avec Gérard Jugnot et François Berléand, produit par Fabrice Goldstein et Antoine Rein de Karé Productions
  • 2018 : Soledad, de Manuel Sanchez[20]

Réalisatrice

  • 2014 : Où elle est maman ?, court-métrage, présenté au Festival Tout un foin (Bayeux-Normandie)

Musique

  • 2009 : Bunny Maloney : interprète du générique (écrit et composé avec Mathias Malzieu)

Doublage

  • 2010 : Le Voyage extraordinaire de Samy de Ben Stassen : Shelly
  • 2012 : Sammy 2 : Shelly
  • 2014 : Jack et la mécanique du cœur : Miss Acacia

Bibliographie

Ouvrages de l'artiste

  • Olivia Ruiz L'Oiseau Piment, Paris, Éditions Textuel, 2007 - (ISBN 978-2-84597-250-6)
  • Swinging Christmas, Éditions Albin Michel Jeunesse, 2012 - Conte musical (Texte coécrit avec Benjamin Lacombe)

Ouvrages à propos de l'artiste

  • Erwan Chuberre Olivia Ruiz - La diva aux pieds nus (Biographie), Éditions des Étoiles, 2011 - (ISBN 978-2-36083-017-6)

Récompenses

Année Cérémonie Titre Résultat
2005 Victoires de la musique Révélation Scène Nomination
2006 Album Chanson/Variétés de l'année
pour La Femme chocolat
MTV Europe Music Awards Meilleur artiste français
Prix Constantin Album de l'année
pour La Femme chocolat
2007 Femmes en Or Spectacle
NRJ Music Awards Révélation francophone de l'année
Album francophone de l'année
pour La Femme chocolat
Trophée Paris Match Artiste de l'année Récompensée
Globes de Cristal Meilleure artiste interprète féminine
Victoires de la musique Artiste interprète féminine de l'année
Spectacle musical/tournée/concert
Chanson originale
pour La Femme chocolat
Nomination
Étoiles Cherie FM Artiste féminine de l'année
2009 MTV Europe Music Awards Artiste francophone de l'année
2010 Globes de Cristal Meilleure artiste interprète féminine Récompensée
Victoires de la musique Artiste interprète féminine
Vidéo-clip de l'année
pour Elle Panique
Grands prix UNAC 2010 Grands prix UNAC
pour Elle panique
Femmes en Or Spectacle Nomination
2013 Globes de Cristal Meilleure artiste interprète féminine Récompensée
Victoires de la musique Vidéo-clip de l'année
pour My Lomo And Me
Nomination

Références

Liens externes

Dernière modification de cette page 05.06.2018 17:16:36

Récupérée de Olivia Ruiz de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.