Base de données musicale

Musicien

Joseph Kosma

Joseph Kosma

Date de naissance 22.10.1905 à Budapest, Mittelungarn, Hongrie

Date de décès 7.8.1969 à La Roche-Guyon, Île-de-France, France

Alias Joseph Cosma

Links www.allmusic.com (Anglais)

Joseph Kosma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joseph Kosma (en hongrois Kozma József), né le 22 octobre 1905 à Budapest et mort le 7 août 1969 à La Roche-Guyon, est un compositeur français d'origine hongroise (naturalisé français en 1949).

Biographie

Joseph Kosma est élève à l'Académie de musique Franz-Liszt de Budapest. Il est ensuite assistant chef d'orchestre à l'Opéra de Budapest, puis plus tard élève de Hanns Eisler à Berlin, où il réside à partir de 1929, après avoir obtenu une bourse d'études. Il abandonne la direction d'orchestre et travaille avec Bertold Brecht et Kurt Weill. Lilly Appel, sa femme, est dénoncée comme antifasciste et est victime d'une campagne antisémite par les nazis, de sorte que le couple, en 1933, fuit et s'installe à Paris[1]. Il accompagne Lys Gauty et rencontre Jacques Prévert. Il compose alors un grand nombre de musiques de films, notamment pour Marcel Carné et Jean Renoir.

Joseph Kosma est aussi le compositeur de musiques pour le théâtre, le ballet, d'œuvres instrumentales, d'un opéra Les Canuts (créée à Berlin en 1959) et de nombreuses chansons populaires, souvent sur des paroles de Jacques Prévert. Certaines de ses chansons (notamment Barbara et Les Feuilles mortes) ont été immortalisées par Germaine Montero, Cora Vaucaire, Marianne Oswald, les Frères Jacques, Juliette Gréco, Yves Montand ou encore Nicole Martin. Sous le nom de Autumn Leaves, Les Feuilles mortes poursuivent même une seconde vie internationale, avec la complicité des plus grands musiciens de jazz.

Le conservatoire de Nice est légataire universel des droits d'auteur de Joseph Kosma depuis 1974. Le piano sur lequel il composa ses œuvres est exposé dans le hall du Conservatoire et l'auditorium porte son nom. Son épouse Lilli Apel est décédée en 1975.

Filmographie

  • 1936 : Partie de campagne de Jean Renoir
  • 1937 : La Grande Illusion de Jean Renoir
  • 1938 : La Bête humaine de Jean Renoir
  • 1938 : Le Temps des cerises, de Jean-Paul Le Chanois
  • 1944 : Les Visiteurs du soir de Marcel Carné : deux chansons, Démons et merveilles et Le tendre et dangereux visage de l'amour
  • 1945 : Les Enfants du paradis de Marcel Carné
  • 1946 : Les Portes de la nuit de Marcel Carné (incluant Les Feuilles mortes et Les enfants qui s'aiment)
  • 1946 : Messieurs Ludovic de Jean-Paul Le Chanois
  • 1947 : Les Chouans d'Henri Calef
  • 1947 : L'Amour autour de la maison de Pierre de Hérain
  • 1948 : La Dame d'onze heures de Jean-Devaivre
  • 1948 : Le Carrefour des passions
  • 1949 : La Ferme des sept péchés de Jean-Devaivre, Voile d'Or au Festival de Locarno 1949
  • 1950 : Vendetta en Camargue de Jean Devaivre
  • 1950 : L'Inconnue de Montréal de Jean-Devaivre
  • 1951 : ...Sans laisser d'adresse de Jean-Paul Le Chanois
  • 1951 : Ombre et Lumière d'Henri Calef
  • 1951 : Paris est toujours Paris (Parigi è sempre Parigi), de Luciano Emmer
  • 1952 : Dans la vie tout s'arrange de Marcel Cravenne
  • 1952 : Le Rideau rouge de André Barsacq
  • 1953 : Opération Magali
  • 1953 : Ma Jeannette et mes copains, court métrage de Robert Ménégoz
  • 1953 : Week-end à Paris (Innocents in Paris) de Gordon Parry
  • 1953 : Les Enfants de l'amour de Léonide Moguy
  • 1953 : La Vierge du Rhin de Gilles Grangier
  • 1953 : Alerte au Sud de Jean Devaivre
  • 1954 : Les Fruits sauvages de Hervé Bromberger
  • 1954 : Huis clos de Jacqueline Audry
  • 1955 : Fantaisie d'un jour
  • 1955 : Les Chiffonniers d'Emmaüs de Robert Darène
  • 1955 : Village magique de Jean-Paul Le Chanois
  • 1955 : Pas de souris dans le bizness
  • 1955 : Le Port du désir de Edmond T. Gréville
  • 1955 : Les Évadés de Jean-Paul Le Chanois
  • 1955 : M'sieur la Caille d'André Pergament
  • 1955 : Pas de pitié pour les caves de Henri Lepage
  • 1955 : L'Amant de lady Chatterley de Marc Allégret
  • 1956 : Maigret dirige l'enquête de Stany Cordier
  • 1956 : Des gens sans importance de Henri Verneuil
  • 1956 : La Loi des rues de Ralph Habib
  • 1956 : Cela s'appelle l'aurore de Luis Buñuel
  • 1956 : Le Long des trottoirs de Léonide Moguy
  • 1956 : Goubbiah, mon amour de Robert Darène
  • 1956 : Elena et les Hommes de Jean Renoir
  • 1956 : Soupçons
  • 1956 : Grand-rue (Calle Mayor) de Juan Antonio Bardem
  • 1956 : Je reviendrai à Kandara de Victor Vicas
  • 1957 : G.S.O. de Robert Ménégoz (court métrage)
  • 1957 : Le Cas du Dr Laurent de Jean-Paul Le Chanois
  • 1957 : Les Louves de Luis Saslavsky
  • 1957 : L'inspecteur aime la bagarre de Jean Devaivre
  • 1957 : Trois jours à vivre de Gilles Grangier
  • 1958 : La Cocotte d'Azur d'Agnès Varda
  • 1958 : Tamango de John Berry
  • 1958 : Un certain Monsieur Jo de René Jolivet
  • 1958 : La Chatte de Henri Decoin
  • 1958 : Le Dilemme du docteur (The Doctor's Dilemma) d'Anthony Asquith
  • 1959 : Les Trois Mousquetaires (TV)
  • 1959 : Quai des illusions de Émile Couzinet
  • 1959 : Le Testament du docteur Cordelier de Jean Renoir
  • 1959 : Le Secret du chevalier d'Eon de Jacqueline Audry
  • 1959 : Le Déjeuner sur l'herbe de Jean Renoir
  • 1959 : Katia de Robert Siodmak
  • 1960 : Le Huitième Jour de Marcel Hanoun
  • 1960 : La Chatte sort ses griffes de Henri Decoin
  • 1960 : La Française et l'Amour
  • 1960 : Crésus de Jean Giono
  • 1961 : Le Trésor des hommes bleus d'Edmond Agabra
  • 1961 : Le Pavé de Paris de Henri Decoin
  • 1961 : Les hommes veulent vivre
  • 1962 : À l'aube du troisième jour (Poliorkia) de Claude Bernard-Aubert
  • 1962 : Le Caporal épinglé de Jean Renoir
  • 1962 : La Poupée de Jacques Baratier
  • 1962 : Snobs ! de Jean-Pierre Mocky
  • 1962 : A fleur de peau de Claude Bernard-Aubert
  • 1963 : Un drôle de paroissien de Jean-Pierre Mocky
  • 1963 : À la française (In the French Style)
  • 1964 : Chagall
  • 1966 : Un soir à Tibériade
  • 1967 : Fruits amers de Jacqueline Audry
  • 1969 : Frontera al sur
  • 1970 : Le Petit Théâtre de Jean Renoir de Jean Renoir
  • 1970 : La Fenêtre (TV)

Ballet

  • Le Proscrit, ballet créé à l'Opéra de Nice en (1963) sous la direction de Jean Périsson

Cantate

  • 1960 : Ballade de celui qui chanta dans les supplices. Cantate de Joseph Kosma sur un poème de Louis Aragon. Solistes de l'orchestre du Théâtre National de L'Opéra, René Schmidt (ténor), Xavier Depraz (basse), Direction Serge Baudo. Disque Vega T35A2501

Notes et références

  1. Limore Yagil, Au nom de l'art, 1933-1945 : Exils, solidarités et engagements, Paris, Fayard, 2015, 590 p. (ISBN 9782213680897, lire en ligne), p. 217

Voir aussi

Bibliographie

  • Joseph Kosma, 1905-1969. Un homme, un musicien, La Revue musicale 412-415,1989, 393 pages

Film documentaire

  • Joseph Kosma, film français de Serge Le Péron, 1996

Liens externes

Dernière modification de cette page 26.01.2018 17:30:07

Récupérée de Joseph Kosma de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.