Base de données musicale

Musicien

George Benson

George Benson

Date de naissance 22.3.1943 à Pittsburgh, PA, Etats-Unis d Amérique

Links www.georgebenson.com (Anglais)

George Benson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

George Benson est un guitariste, chanteur, et compositeur de jazz né le 22 mars 1943 à Pittsburgh en Pennsylvanie aux États-Unis.

Carrière

Il enregistre son premier disque à l'âge approximatif de 8 ans sous le nom de Little George Benson avec deux titres - She makes me mad et it Should have been me .

Il enregistre son premier album, The New Boss Guitar, en 1964, à l'âge de 21 ans, accompagné par « Brother » Jack McDuff, un organiste américain et chef d'orchestre soul.

Benson commence en 1965 une carrière solo, avec le George Benson Quartet. Son talent est ensuite remarqué par Miles Davis, qui l'emploie sur l'album Miles in the Sky, sorti en 1967.

Sa carrière décolle véritablement dans la seconde moitié des années 1970, dans une veine jazz-funk-westcoast, avec l'album Breezin' qui remportera trois Grammy Awards dont celui du disque de l'année pour la chanson This Masquerade. L'album In Flight (1977) sera lui aussi emblématique du jeu très particulier de Benson à la guitare, qui chante simultanément les notes des solos qu'il improvise, avec un phrasé jazz sur un rythme et des arrangements funk.

Sa reprise de On Broadway, extraite de l'album live Weekend in L.A. (en) en 1978, se classe 7e dans le Billboard Hot 100 et lui vaut le Grammy Award de la meilleure prestation vocale R&B masculine en 1979[1].

Le point culminant de sa carrière est l'album Give Me the Night, réalisé par Quincy Jones (1980), et le morceau homonyme, qui a fait de George Benson une figure désormais incontournable des pistes de danse, parfois par échantillonnages interposés (Give Me the Night).

En 1984, sa chanson Nothing's Gonna Change My Love for You (tirée de son album 20/20) est un succès aux États-Unis, mais c'est la reprise du chanteur adolescent Glenn Medeiros qui popularise mondialement cette chanson en 1988, au point que beaucoup croient aujourd'hui que Medeiros en est l'interprète original.

Aujourd'hui installé en Arizona, il a sorti en 2006 l'album Givin' It Up, en collaboration avec le chanteur Al Jarreau.

Songs and Stories est sorti le 31 août 2009. Il a été enregistré en janvier, avec des musiciens prestigieux tels que Steve Lukather, David Paich, Steve Porcaro, Greg Phillinganes (du groupe Toto), Paulinho Da Costa, Jerry Hey, Lee Ritenour, Tom Scott, Patti Austin, Norman Brown, Lalah Hattaway, Marcus Miller et John Robinson.

Un nouvel album instrumental et chanté de George Benson The Guitar Man est sorti en octobre 2011 avec Harvey Mason, Joe Sample, David Garfield et Ben Williams, en collaboration avec Al Schmitt et produit par John Burk.

Il a également enregistré avec Brother Jack McDuff, Hank Mobley, Larry Young, Jaki Byard, Freddie Hubbard, Joe Farrell, Lalo Schifrin, Herbie Hancock, Ron Carter, Tony Williams, Johnny Pacheco, ainsi qu'avec Aretha Franklin, Stevie Wonder, Frank Sinatra, Tony Bennett ou encore B. B. King.

En 2018, il collabore avec Gorillaz pour le titre Humility, 1er single de l'album The Now Now.

Récompenses

  • 2009 : National Endowment for the Arts - NEA Jazz Master : nomination et récompensé en qualité de Jazz Master[2] (N.B. : la plus prestigieuse récompense de la nation américaine en matière de jazz).
  • 2010 : Victoires du jazz : Victoire d'honneur

Discographie

Albums studio

  • 1964 : The New Boss Guitar
  • 1965 : It's Uptown, With The George Benson Quartet
  • 1966 : The George Benson Cookbook
  • 1968 : Shape of Things To Come
  • 1968 : Giblet Gravy
  • 1968 : Goodies
  • 1969 : I Got a Woman and Some Blues
  • 1969 : Tell It Like It Is
  • 1969 : The Other Side of Abbey Road
  • 1971 : Beyond the Blue Horizon
  • 1971 : White Rabbit
  • 1973 : Body Talk
  • 1973 : Witchcraft
  • 1974 : Bad Benson
  • 1975 : Good King Bad
  • 1976 : Benson and Farrell With Joe Farrell
  • 1976 : Breezin’
  • 1977 : In Flight
  • 1979 : Livin' Inside Your Love
  • 1980 : Give Me the Night
  • 1983 : In Your Eyes
  • 1984 : 20/20
  • 1986 : While the City Sleeps
  • 1987 : Collaboration (avec Earl Klugh)
  • 1988 : Twice the Love
  • 1989 : Tenderly
  • 1990 : Big Boss Band
  • 1993 : Love Remembers
  • 1996 : That's Right
  • 1998 : Standing Together
  • 2000 : Absolute Benson
  • 2003 : Irreplaceable
  • 2006 : Givin' It Up (avec Al Jarreau)
  • 2009 : Songs and Stories
  • 2011 : Guitar Man
  • 2013 : Inspiration (A Tribute to Nat King Cole)
  • 2019 : Walking to New Orleans (Hommage à Chuck Berry et Fats Domino)

Albums en public

  • 1975 : In Concert - Carnegie Hall
  • 1978 : Weekend in L.A.
  • 2000 : Round Midnight
  • 2005 : Best of George Benson Live (2000)
  • 2007 : Live From Montreux (1986)

Compilations

  • 2007 : 100 Ans De Jazz : George Benson
  • 2010 : Classic Love Songs
  • 2010 : Top of the World: The Best of George Benson

Sessions

Notes et références

Liens externes


Conservatoires du jazz

Dernière modification de cette page 06.03.2019 14:32:23

Récupérée de George Benson de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.