Elmer Bernstein

Elmer Bernstein - © www.silvascreenmusic.com

Date de naissance 4.4.1922 à New York City, NY, Etats-Unis d Amérique

Date de décès 18.8.2004 à Ojai, CA, Etats-Unis d Amérique

Links www.elmerbernstein.com (Anglais, Allemand)

Elmer Bernstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Elmer Bernstein est un compositeur américain, né le 4 avril 1922 à New York et décédé le 18 août 2004 à l'âge de 82 ans à Ojai en Californie.

Biographie

Après avoir été notamment le protégé d'Aaron Copland, Elmer Bernstein débuta sa carrière à la télévision, la radio et au théâtre au début des années 1950.

En 1955, il fit forte impression avec sa partition pour le film d'Otto Preminger, L'Homme au bras d'or, où pour la première fois le Jazz est introduit comme élément narratif, et non plus comme fond musical.

En 1956, dans un style orchestral radicalement différent, Cecil B. DeMille lui confie la tâche titanesque de mettre en musique Les Dix Commandements. Ces deux coups de maître successifs et sa versatilité lui ouvrent dès lors les portes d'Hollywood, où il uvre aussi bien dans les films historiques et les westerns, que les films intimistes (Le Prisonnier d'Alcatraz, Du Silence et des Ombres).

Bien que sa partition pour Les Sept Mercenaires soit assurément son uvre la plus célèbre, il est l'auteur de plus de 250 musiques de films et téléfilms, démontrant son incroyable talent à sublimer les genres. Outre le film de guerre (La Grande Évasion, L'Ombre d'un géant ou Le Pont de Remagen), il excelle dans le Western, où sa musique fut longtemps associée aux chevauchées de John Wayne (Les Comancheros, Les Quatre fils de Katie Elder, Cent dollars pour un shérif, Le dernier des géants).

En 1968, il remporte (pour ce qui restera son seul et unique) Oscar de la meilleure musique pour le film de George Roy Hill, Millie.

À la fin des années 1970, sa carrière prend un virage plutôt surprenant vers la comédie, où ses mélodies dramatiques ironiquement décalées se fondent à merveille dans l'univers déjanté de American College de John Landis en 1978, et surtout d'Y a-t-il un pilote dans l'avion ? en 1980 du trio ZAZ.

Sa collaboration avec John Landis se poursuivra sur 5 autres films dont The Blues Brothers en 1980, Le Loup-Garou de Londres en 1981 ou Un fauteuil pour deux en 1983.

Après le succès de SOS Fantômes en 1984 et par crainte de rester prisonnier de ce genre de films, il s'oriente peu à peu vers des uvres beaucoup plus intimistes comme My Left Foot en 1989 ou Les Arnaqueurs en 1990.

En 1991, Martin Scorsese lui confie la musique du remake de Les Nerfs à vif, où Elmer Bernstein rend un hommage appuyé à son confrère et ami Bernard Herrmann en adaptant l'uvre composée par ce dernier pour le film original de 1962.

Grâce encore à Martin Scorsese, il décroche une nomination à l'Oscar de la meilleure musique en 1994 pour sa très belle partition de Le temps de l'innocence.

Une de ses dernières partitions sera pour le film de Todd Haynes, Loin du Paradis en 2002, qui fera figure d'uvre- testament en forme d'hommage à la musique du "Golden Age", dont il aura brillamment assuré la relève.

Filmographie

Cinéma

  • 1951 : Saturday's Hero
  • 1952 : Boots Malone
  • 1952 : Never Wave at a WAC
  • 1952 : Le Masque arraché (Sudden fear) de David Miller
  • 1952 : Battles of Chief Pontiac
  • 1953 : A Communications Primer
  • 1953 : Robot Monster
  • 1953 : Cat-Women of the Moon
  • 1954 : S-73
  • 1954 : Miss Robin Crusoe
  • 1954 : Make Haste to Live
  • 1954 : Silent Raiders
  • 1955 : House: After Five Years of Living
  • 1955 : The Eternal Sea
  • 1955 : The View from Pompey's Head
  • 1955 : L'Homme au bras d'or (The Man with the Golden Arm) d'Otto Preminger
  • 1955 : Storm Fear
  • 1955 : It's a Dog's Life
  • 1956 : Eames Lounge Chair
  • 1956 : The Naked Eye
  • 1956 : Les Dix Commandements (The Ten Commandments) de Cecil B. DeMille
  • 1957 : The Information Machine
  • 1957 : Cote 465 (Men in War) d'Anthony Mann
  • 1957 : Prisonnier de la peur (Fear Strikes Out) de Robert Mulligan
  • 1957 : Le Grand Chantage (Sweet Smell of Success) d'Alexander Mackendrick
  • 1957 : Drango
  • 1957 : Du sang dans le désert (The Tin Star) d'Anthony Mann
  • 1958 : Désir sous les ormes (Desire Under the Elms) de Delbert Mann
  • 1958 : Libre comme le vent (Saddle the Wind) de Robert Parrish
  • 1958 : Les Diables au soleil (Kings Go Forth) de Delmer Daves
  • 1958 : Le Petit Arpent du bon Dieu (God's Little Acre) d'Anthony Mann
  • 1958 : Les Boucaniers (The Buccaneer) d'Anthony Quinn
  • 1958 : Comme un torrent (Some Came Running) de Vincente Minnelli
  • 1959 : Glimpses of the USA
  • 1959 : Anna Lucasta d'Arnold Laven
  • 1959 : Toccata for Toy Trains
  • 1959 : The Miracle
  • 1959 : Du sang en première page (The Story on page one) de Clifford Odets
  • 1960 : Introduction to Feedback
  • 1960 : The Fabulous Fifties
  • 1960 : Les Pièges de Broadway (The Rat Race) de Robert Mulligan
  • 1960 : Du haut de la terrasse (From the terrace) de Mark Robson
  • 1960 : Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges
  • 1961 : Par l'amour possédé (By Love Possessed) de John Sturges
  • 1961 : Les Blouses blanches (The Young Doctors)
  • 1961 : Les Comancheros (The Comancheros) de Michael Curtiz
  • 1961 : Eté et fumées (Summer and smoke) de Peter Glenville
  • 1962 : San Francisco Fire
  • 1962 : La Rue chaude (Walk on the Wild Side) d'Edward Dmytryk
  • 1962 : Le Prisonnier d'Alcatraz (Birdman of Alcatraz) de John Frankenheimer
  • 1962 : Du silence et des ombres (To Kill a Mockingbird) de Robert Mulligan
  • 1963 : A Girl Named Tamiko de John Sturges
  • 1963 : Le Plus sauvage d'entre tous (Hud) de Martin Ritt
  • 1963 : La Grande Évasion (The Great Escape) de John Sturges
  • 1963 : La Cage aux femmes (The Caretakers) de Hall Bartlett
  • 1963 : Rampage ou "Massacre pour un fauve"
  • 1963 : Une certaine rencontre de Robert Mulligan
  • 1963 : Les Rois du soleil (Kings of the Sun) de J. Lee Thompson
  • 1963 : The Making of the President 1960
  • 1964 : House of Science
  • 1964 : Le Sillage de la violence de Robert Mulligan
  • 1964 : Deux copines, un séducteur (The World of Henry Orient)
  • 1964 : Les Ambitieux (The Carpetbaggers) d'Edward Dmytryk
  • 1964 : Four Days in November
  • 1965 : The Smithsonian Institute
  • 1965 : IBM Puppet Shows
  • 1965 : Westinghouse in Alphabetical Order
  • 1965 : IBM at the Fair
  • 1965 : View from the People Wall
  • 1965 : Sherlock Holmes in the Singular Case of the Plural Green Mustache
  • 1965 : Sur la piste de la grande caravane (The Hallelujah Trail) de John Sturges
  • 1965 : Les Quatre fils de Katie Elder (The Sons of Katie Elder) d'Henry Hathaway
  • 1965 : The Reward
  • 1965 : Frontière chinoise (7 Women) de John Ford
  • 1966 : L'Ombre d'un géant (Cast a Giant Shadow) de Melville Shavelson
  • 1966 : Matt Helm, agent très spécial (The Silencers) de Phil Karlson
  • 1966 : Hawaï (Hawaii), de George Roy Hill
  • 1966 : Le Retour des sept (Return of the Seven) de Burt Kennedy
  • 1967 : Millie (Thoroughly Modern Millie) de George Roy Hill
  • 1968 : A Computer Glossary
  • 1968 : A Rough Sketch for a Proposed Film Dealing with the Powers of Ten and the Relative Size of Things in the Universe
  • 1968 : Les Chasseurs de scalps (The Scalphunters) de Sydney Pollack
  • 1968 : Le Baiser papillon (I Love You, Alice B. Toklas!)
  • 1969 : Tops
  • 1969 : Midas Run
  • 1969 : Les Colts des sept mercenaires (Guns of the Magnificent Seven) de Paul Wendkos
  • 1969 : Le Pont de Remagen (The Bridge at Remagen) de John Guillermin
  • 1969 : Les Parachutistes arrivent (The Gypsy Moths) de John Frankenheimer
  • 1969 : Cent dollars pour un shérif (True Grit) d'Henry Hathaway
  • 1970 : Kifaru... The Black Rhino
  • 1970 : On n'achète pas le silence (The Liberation of L.B. Jones) de William Wyler
  • 1970 : Walk in the Spring Rain
  • 1970 : Les Canons de Cordoba (Cannon for Cordoba) de Paul Wendkos
  • 1971 : The Tell-Tale Heart
  • 1971 : Computer Landscape
  • 1971 : Doctors' Wives
  • 1971 : Big Jake de George Sherman
  • 1971 : Terreur aveugle (Blind Terror) de Richard Fleischer
  • 1972 : SX-70
  • 1972 : The Amazing Mr. Blunden
  • 1972 : Computer Perspective
  • 1972 : La Chevauchée des sept mercenaires (The Magnificent Seven Ride!) de George McCowan
  • 1973 : Copernicus
  • 1973 : Nightmare Honeymoon
  • 1973 : Les Cordes de la potence (Cahill U.S. Marshal) d'Andrew V. McLaglen
  • 1974 : Un silencieux au bout du canon (McQ) de John Sturges
  • 1974 : Gold de Peter Hunt
  • 1974 : The Trial of Billy Jack
  • 1975 : The Old Curiosity Shop
  • 1975 : Metropolitan Overview
  • 1975 : Rapport confidentiel (Report to the Commissioner)
  • 1976 : The Look of America
  • 1976 : C'est arrivé entre midi et trois heures (From Noon till Three) de Frank D. Gilroy
  • 1976 : Le Dernier des géants (The Shootist) de Don Siegel
  • 1976 : The Incredible Sarah
  • 1977 : Polavision
  • 1977 : Powers of Ten
  • 1977 : Daumier: Paris and the Spectator
  • 1977 : The Worlds of Franklin and Jefferson
  • 1977 : Billy Jack Goes to Washington
  • 1978 : VIgnettes for Polavision: The Chase
  • 1978 : Cézanne
  • 1978 : Art Game
  • 1978 : Degas in the Metropolitan
  • 1978 : American College (Animal House) de John Landis
  • 1978 : Les Chaînes du sang (Bloodbrothers) de Richard Brooks
  • 1979 : L'Ultime attaque (Zulu Dawn) de Douglas Hickox
  • 1979 : The Great Santini de Lewis John Carlino
  • 1980 : The Blues Brothers de John Landis
  • 1980 : Saturn 3 de Stanley Donen
  • 1980 : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (Airplane!) de Jim Abrahams, Jerry Zucker et David Zucker
  • 1981 : Honky Tonk Freeway
  • 1981 : Genocide
  • 1981 : Going Ape!
  • 1981 : Les Bleus (Stripes) d'Ivan Reitman
  • 1981 : Métal hurlant (Heavy Metal)
  • 1981 : Le Loup-garou de Londres (An American Werewolf in London) de John Landis
  • 1981 : L'Élu (The Chosen) de Jeremy Paul Kagan
  • 1982 : Cinq jours ce printemps-là (Five Days One Summer) de Fred Zinnemann
  • 1982 : Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ? (Airplane II: The Sequel) - Reprise des thèmes d'Elmer Bernstein adaptés par Richard Hazard
  • 1983 : Le Guerrier de l'espace (Spacehunter: Adventures in the Forbidden Zone)
  • 1983 : Un fauteuil pour deux (Trading Places) de John Landis
  • 1983 : Class de Lewis John Carlino
  • 1984 : SOS Fantômes (Ghostbusters) d'Ivan Reitman
  • 1985 : Marie Ward - Zwischen Galgen und Glorie
  • 1985 : Taram et le Chaudron magique (The Black Cauldron)
  • 1985 : Drôles d'espions (Spies Like Us) de John Landis
  • 1985 : Prince Jack
  • 1986 : L'Affaire Chelsea Deardon (Legal Eagles) d'Ivan Reitman
  • 1986 : Trois Amigos! : (Three amigos!) de John Landis
  • 1987 : Amazing Grace and Chuck de Mike Newell
  • 1987 : Leonard Part 6 de Paul Weiland
  • 1988 : Da de Matt Clark
  • 1988 : Funny Farm de George Roy Hill
  • 1988 : Le Prix de la passion (The Good Mother) de Leonard Nimoy
  • 1989 : Slipstream de Steven Lisberger
  • 1989 : My Left Foot: L'histoire de Christy Brown (My Left Foot) de Jim Sheridan
  • 1990 : One Day in Dallas
  • 1990 : The Field de Jim Sheridan
  • 1990 : Les Arnaqueurs (The Grifters) de Stephen Frears
  • 1991 : Les Nerfs à vif (Cape Fear) de Martin Scorsese - Adaptation et direction d'orchestre
  • 1991 : L'embrouille est dans le sac (Oscar) de John Landis
  • 1991 : Rage in Harlem (A Rage in Harlem) de Bill Duke
  • 1991 : Rambling Rose de Martha Coolidge
  • 1992 : The Babe d'Arthur Hiller
  • 1993 : Les Veuves joyeuses (The Cemetery Club) de Bill Duke
  • 1993 : Mad Dog and Glory de John McNaughton
  • 1993 : Lost in Yonkers de Martha Coolidge
  • 1993 : Le Temps de l'innocence (The Age of Innocence) de Martin Scorsese
  • 1993 : Le Bon fils (The Good Son) de Joseph Ruben
  • 1995 : Un ménage explosif (Roommates) de Peter Yates
  • 1995 : Search and Destroy : En plein cauchemar (Search and Destroy)
  • 1995 : Canadian Bacon de Michael Moore
  • 1995 : Le Diable en robe bleue (Devil in a Blue Dress) de Carl Franklin
  • 1995 : Frankie Starlight
  • 1996 : À l'épreuve des balles (Bulletproof) d'Ernest R. Dickerson
  • 1997 : Mon copain Buddy (Buddy)
  • 1997 : Les Seigneurs de Harlem (Hoodlum) de Bill Duke
  • 1997 : L'Idéaliste (The Rainmaker) de Francis Ford Coppola
  • 1998 : L'Heure magique (Twilight) de Robert Benton
  • 1999 : Aussi profond que l'océan (The Deep End of the Ocean) d'Ulu Grosbard
  • 1999 : Wild Wild West de Barry Sonnenfeld
  • 1999 : À tombeau ouvert (Bringing Out the Dead) de Martin Scorsese
  • 2000 : Au nom d'Anna (Keeping the Faith) d'Edward Norton
  • 2002 : Loin du paradis (Far from Heaven) de Todd Haynes

Télévision

  • 1955 : Gunsmoke (Gunsmoke) (série TV)
  • 1959 : The Race for Space (TV)
  • 1959 : Johnny Staccato (Johnny Staccato) (série TV)
  • 1961 : Hollywood: The Golden Years (TV)
  • 1963 : Hollywood and the Stars (série TV)
  • 1965 : Time-Life Specials: The March of Time (série TV)
  • 1965 : La Grande Vallée (The Big Valley) (série TV)
  • 1971 : Owen Marshall, Counsellor at Law (TV)
  • 1971 : Appointment with Destiny: The Last Days of John Dillinger (TV)
  • 1972 : The Rookies (TV)
  • 1973 : Incident on a Dark Street (TV)
  • 1973 : The Crucifixion of Jesus (TV)
  • 1974 : Men of the Dragon (TV)
  • 1975 : Ellery Queen (TV)
  • 1975 : Ellery Queen, à plume et à sang (Ellery Queen) (série TV)
  • 1976 : Serpico: The Deadly Game (TV)
  • 1977 : Seventh Avenue (feuilleton TV)
  • 1977 : La Course contre la mort (The 3,000 Mile Chase) (TV)
  • 1978 : Les Quatre Filles du docteur March (Little Women) (TV)
  • 1979 : A Report on the IBM Exhibition Center
  • 1979 : Charleston (TV)
  • 1979 : Delta House (série TV)
  • 1979 : The Chisholms (feuilleton TV)
  • 1980 : Guyana Tragedy: The Story of Jim Jones (TV)
  • 1980 : This Year's Blonde (TV)
  • 1981 : Today's F.B.I. (TV)
  • 1985 : Gulag (TV)
  • 1995 : Un voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain (A Personal Journey with Martin Scorsese Through American Movies) (TV)
  • 1999 : Dorothy Dandridge (Introducing Dorothy Dandridge) (TV)
  • 2004 : Cecil B. DeMille: American Epic (TV)

Comme acteur

  • 1960 : Les Pièges de Broadway (The Rat Race) de Robert Mulligan : Membre du jazz quartet
  • 1976 : C'est arrivé entre midi et trois heures (From Noon Till Three) de Frank D. Gilroy : Le compositeur

Distinctions

  • Golden Globe de la meilleure musique de film en 1963 pour Du silence et des ombres
  • Golden Globe de la meilleure musique de film en 1967 pour Hawaii
  • Oscar de la meilleure musique de film en 1968 pour Millie
  • Prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière aux World Soundtrack Awards 2001

Lien externe

Modèle:Autorité

Dernière modification de cette page 04.04.2014 09:25:03

Récupérée de Elmer Bernstein de l'encyclopédie libre Wikipedia. Tous les textes sont disponibles sous les termes de la Licence de documentation libre GNU.