Music database

Musician

Abbé Joseph Bovet

Abbé Joseph Bovet

born on 7/10/1879 in Sâles, FR, Switzerland

died on 10/2/1951 in Montreux, VD, Switzerland

Unfortunately, there is no biography in English available the moment.

Joseph Bovet (compositeur)

From Wikipedia, the free encyclopedia.

L'abbé Joseph Bovet, né le 7 octobre 1879 à Sâles et mort le 10 février 1951 à Clarens, est un ecclésiastique, compositeur et chef de chœur suisse.

Biographie

Fils d'instituteur, ordonné prêtre en 1905, Joseph Bovet devient d'abord vicaire à Genève puis retourne à Fribourg, où il consacre sa vie avant tout à la musique en tant que maître de chapelle, c'est-à-dire professeur, chef de chœur et compositeur. Sous les voûtes de la cathédrale Saint-Nicolas, il permet au ténor suisse Charles Jauquier de se révéler avant de l'aider à s'engager dans une longue carrière artistique.

Si sa fonction de maître de chapelle, pour laquelle il est nommé en 1923, l'a amené à écrire un grand nombre d'œuvres religieuses, tant en français qu'en latin et en patois, c'est principalement à ses œuvres profanes que l'abbé Bovet doit sa notoriété. En effet, il a écrit de nombreux chants aux textes simples, parlant de la nature, de la vie à la campagne, de la famille, bref, de sujets très populaires.

Il a également beaucoup œuvré pour le développement du chant choral dans le canton de Fribourg car, en tant qu'enseignant à l'École normale, il a formé un très grand nombre de chefs de chœurs (à cette époque, la direction de la chorale paroissiale était généralement confiée à l'instituteur du village).

En 1930, par un décret de Mgr Marius Besson, alors évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, il est nommé chanoine résident du chapitre cathédral de Saint-Nicolas à Fribourg[1].

Quelques chants de l'abbé Bovet

  • Le Vieux Chalet (traduit en dix-sept langues, probablement la chanson suisse la plus connue à travers le monde, avec Les Trois Cloches de Jean Villard, dit Gilles[réf. nécessaire])
  • Notre Suisse
  • Nouthra Dona di Maortsè[2] (« Notre Dame des Marches » en patois)
  • Fanfare du printemps
  • Messe du Divin Rédempteur
  • Méli-mélo
  • Marche des petits oignons
  • L'Armailli des grands monts
  • Le Secret du ruisseau
  • Ranz des vaches[3]
  • Jacques de Courtion[4]
  • Le Noël des Bergers

Notes et références

  1. « Figures marquantes : Le Chanoine Joseph Bovet », sur chapitre-stnicolas.ch (consulté le 27 août 2014).
  2. Aussi : Nouthra Dona di Mårtse.
  3. Diverses harmonisations
  4. Catalogue des chansons de l'abbé Bovet, bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg.

Bibliographie

  • Patrice Borcard, Joseph Bovet, 1879-1951 : Itinéraire d'un abbé chantant, Fribourg, Éditions La Sarine, 1993, 256 p. (ISBN 978-2-88355-014-8).
  • Jean Winiger, L'abbé Bovet. Là haut sur la montagne : Au-delà de la légende, Bière, Cabédita, coll. « Archives vivantes », 2016, 200 p. (ISBN 978-2-88295-767-2).

Liens externes

This page was last modified 13.12.2018 15:43:53

This article uses material from the article Joseph Bovet (compositeur) from the free encyclopedia Wikipedia and it is licensed under the GNU Free Documentation License.