Musikdatenbank

Musiker

Rodolphe Burger

Rodolphe Burger

geboren am 26.11.1957 in Colmar, Alsace, Frankreich

Links www.rodolpheburger.fr (Französisch)

Leider verfügen wir zur Zeit noch über keine Biografie in deutscher Sprache.

Rodolphe Burger

aus Wikipedia, der freien Enzyklopädie

Rodolphe Burger, né le 26 novembre 1957 à Colmar, est un musicien et chanteur français.

Biographie

Rodolphe Burger passe son enfance dans la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines, où ses parents possèdent une scierie. Après un passage marquant en classes préparatoires littéraires, brillamment reçu au concours de recrutement en philosophie, titulaire d'un DEA en 1980, il enseigne un temps cette discipline[1], puis fonde le groupe Dernière Bande à Strasbourg, qui deviendra Kat Onoma en 1986 et perdurera jusqu'en 2004. Il en est le chanteur, guitariste (développant un jeu ample, à la fois aérien et granuleux) et principal compositeur. Il était aussi professeur chargé des cours de communication dans une école d'ingénieur à Paris (ESI-SUPINFO) au milieu des années 90 et a animé un Séminaire au Collège International de Philosophie consacré à la "question du lyrisme"

Il développe parallèlement à Kat Onoma une fructueuse carrière solo alternant disques davantage marqués par l'électronique (dont Meteor Show, qui reçoit en 1998 le prix Charles-Cros), ciné-concerts avec l'écrivain Pierre Alferi et collaborations diverses : 48 Cameras, Eugène Savitzkaya, James Blood Ulmer, Erik Truffaz, etc. En 2002, il crée sa propre société de production et dédition en reprenant le nom "Dernière Bande". Depuis, il multiplie les projets liés au son et à l'image, s'écartant parfois notablement du rock des débuts de Kat Onoma mais exploitant les possibilités expérimentales que ce groupe contenait déjà en germe. Depuis 2001, il propose chaque année une création au Festival des Vieilles Charrues, multipliant les collaborations (d'Alain Bashung à Jacques Higelin en passant par Érik Marchand ou Serge Teyssot-Gay.)

Rodolphe Burger apparaît dans Ne change rien, un film réalisé par Pedro Costa lors de l'enregistrement du disque Slalom Dame de Jeanne Balibar, dont Burger est l'arrangeur. Sa rencontre avec des musiciens ouzbeks à Tachkent lui inspire le Projet ouzbek, un spectacle essentiellement instrumental donné le 23 janvier 2010 à Saint-Ouen, à la suite de l'avant-première de Ne change rien. Rodolphe Burger et Yves Dormoy accueillent Mamur Zilolov (târ), Jamal Avezov (qijak) et Shuhra Khlkhodjaev (tambûr).

Il a également créé le festival nommé Cest dans la Vallée en 2000. Les concerts ont lieu à Sainte-Marie-aux-Mines, sa ville. Il y invite de nombreux artistes plus ou moins connus, de genres musicaux divers, de la Musique électronique (EZ3kiel) en passant par le Blues au Jazz et au Rock. Il y joue également lui-même chaque année.

Rodolphe Burger est compositeur en résidence du conservatoire à rayonnement régional de Strasbourg et du Festival Musica en 2006 et 2007.

En avril 2009, avec d'autres artistes (Jacques Higelin, Dde Kabal, Sandra Nkaké, Spleen) il participe à un disque collectif portant le nom « Les Amoureux au ban public », portant le nom d'une association qui combat les expulsions de couples bi-nationaux dont l'un des conjoints est sans papiers[2].

En mars 2010, il crée un spectacle musical ; « Le Cantique des cantiques & hommage à Mahmoud Darwich » qui rend hommage à Alain Bashung, auquel cette mise en musique du poème biblique fut initialement destinée, et au poète palestinien Mahmoud Darwich[3].

Discographie

Avec Kat Onoma
  • 1988 : Cupid
  • 1990 : Stock Phrases
  • 1992 : Billy the Kid
  • 1992 : The Radio Remixes
  • 1993 : Post Scriptum to Billy the Kid
  • 1995 : Far from the Pictures
  • 1997 : Happy birthday public
  • 2001 : Kat Onoma
  • 2002 : Live à la Chapelle
En solo
Collaboration
  • 2000 : avec Olivier Cadiot : On n'est pas des indiens c'est dommage
  • 2002 : avec Olivier Cadiot : Hôtel Robinson
  • 2003 : avec James Blood Ulmer : Guitar Music
  • 2003 : avec Chloé Mons et Alain Bashung : Cantique des cantiques
  • 2004 : avec Pierre Alféri : Lon
  • 2005 : avec Erik Marchand : Before Bach
  • 2005 : avec Yves Dormoy : Planetarium
  • 2006 : avec Chloé Mons et Alain Bashung : La Ballade de Calamity Jane
  • 2013 : avec Olivier Cadiot : Psychopharmaka
Participation sur d'autres albums
  • 1996 : Françoise Hardy: Le Danger
  • 1997-2000 : Françoise Hardy : Clair-obscur
  • 1998 : Alain Bashung : Fantaisie militaire
  • 1999 : Collectif GISTI : Liberté de circulation
  • 2001 : Xavier Bussy : POEsession
  • 2003 : Jeanne Balibar : Paramour
  • 2006 : Jeanne Balibar : Slalom Dame
  • 2006 : Françoise Hardy : (Parenthèses...)
  • 2006 : Jacques Higelin : Amor Doloroso,
  • 2009 : Ben Sidran : Dylan different
  • 2010 : Jacques Higelin : Coup de foudre
Dans le cadre du collectif 48 Cameras
  • 1997 : From Dawn to Dust & Backwards
  • 1999 : Three Weeks with my Dog
  • 2002 : I Swear I Saw Garlic Growing under my Father's Steps
Au cinéma
  • 2006 : Apparition musicale dans le film Bled Number One de Rabah Ameur-Zaïmeche. Rodolphe Burger y chante et joue de la guitare dans la montagne.
  • 2010 : Joue son propre rôle dans Ne change rien de Pedro Costa, aux côtés de Jeanne Balibar
  • 2012 : Signe la musique du film "Au prochain printemps", de Luc Leclerc du Sablon.

Notes et références

  1. Rodolphe Burger & Erik Marchand - Une passion commune pour la singularité sur le site de RFI le 7 mars 2005.
  2. Sur le site Approches culture et territoires : [1]
  3. Voir lien sur site de France culture : <iframe src="http://www.franceculture.fr/player/export-reecouter?content=4462809" width="481" frameborder="0" scrolling="no" height="139"></iframe>

Annexes

Articles connexes

  • Les Amoureux au ban public

Liens externes

Diese Seite wurde zuletzt geändert am 20.01.2014 18:06:56

Dieser Artikel basiert auf dem Artikel Rodolphe Burger aus der freien Enzyklopädie Wikipedia und steht unter der GNU-Lizenz für freie Dokumentation.
In der Wikipedia ist eine Liste der Autoren verfügbar.